asperges des bois

Publié le 5 Juin 2014

L'asperge des bois... Vous connaissez ?

Moi non !

Sans faire de la pub pour ce magasin, j'ai trouvé ça à "Grand frais". Et comme tout ce qui est inconnu m'intéresse, j'en ai acheté une botte. Bon, d'accord, comme c'est moins commun, c'est un peu cher... Mais une fois de temps en temps...

 

Donc

L'ornithogale des Pyrennées plus communément appelée asperge des bois ou encore aspergette, est une vivace. N'allez pas chercher sur Internet, je me charge de vous transcrirei ce qu'en dit Wikipédia ; "c'est une plante bulbeuse, aux feuilles linéaires qui disparaissent pratiquement à la floraison en laissant une hampe florale d'assez grande taille (30 à 60 cm), au sommet de laquelle, au départ, une cinquantaine de boutons floraux sont organisés en épi. Au fur et à mesure de l'éclosion, qui commence par la base, chaque fleur en sépanouissant développe un pétiole qui fait évoluer cet épi en grappe grêle.

On la rencontre dans les prairies, les talus et les bois clairs, jusqu'à 1200 m d'altitude.

Les jeunes pousses sont comestibles d'où les noms "asperges des bois" ou "aspergette qui lui sont donnés dans certaines régions.

asperges-des-bois.jpg

Voici comment j'ai accommodé mes aspergettes (pour 2 p).

  • après avoir coupé le bout de la tige, j'ai fait cuire pendant environ 5 mn ma botte de 200 g d'aspergettes dans de l'eau frémissante,
  • dans cette eau, j'ai ajouté 2 oeufs pour les cuire mollet
  • j'ai égoutté et rafraichi le tout
  • dans un saladier, j'ai mélangé les aspergettes avec 12 olives noires à la grecque, 1 tomate coupée en quartiers
  • j'ai laissé, pour l'instant, les oeufs entiers pour que le jaune puisse s'écouler au moment de la coupe pendant le repas.
  • j'ai assaisonné avec du vinaigre de cidre et de l'huile combava.

combava

 

Cette huile, je ne peux plus m'en passer.

Il suffit de mettre des zestes de combava, hachés fins, dans un litre d'huile de tournesol ou d'arachides. J'ai laissé la pulpe qui ne se mange pas, à l'air libre, pour embaumer ma salle. Après un mois, il y a encore quelques effluves quand on touche les fruits.

Laisser macérer pendant quelques temps (à votre convenance) en remuant régulièrement la bouteille pour que le mélange se fasse bien.

Essayez, comme moi, et forcément vous l'adopterez.

 

 

Et maintenant : A VOS PAPILLES !

Rédigé par la tite cuisto !

Publié dans #Les créations improvisées de Tite cuisto !

Repost 0
Commenter cet article

christ 06 06/09/2015 20:33

Bonsoir à toi
Tout à fait fortuitement,j'ai découvert ton blog.
Je puis t'assurer que j'ai épluché, presque toutes tes rubriques. J'ai été surprise que tu ne parles pas des piments végétariens( que vous appelez ,je crois,petits piments).
J'ai mis 4 ans, avant de découvrir une copinaute qui ait la gentillesse de m'envoyer des graines.
Après 2 échecs de plantation,cette année enfin,j'ai 7 petites pouces, et pourvu, que cela tienne jusqu'à l'an prochain.
Tout comme,je suis à la recherche de feuilles de combava, pour pouvoir les congeler.
J'ai l'impression d'habiter le bout du monde,car dans les Alpes Maritimes, c'est le vide complet
Je te laisse juge::à Nice 2 petits magasins ,seulement, pour se fournir en produits chinois et viets.
Pas de japonais. C'est catastrophique. On ne trouve RIEN, et l'on se ruine avec internet.
Le citron caviar, c'est inconnu.
Bon j'arrête car je m'énerve toute seule.
En tout cas, MERCI pour ton sympathique blog que je vais étudier de plus près, et je me permets de t'envoyer des bisous de ma Côte d'Azur. Chris 06