Caloupilé

Publié le 10 Octobre 2010

Caloupilé

 

 

Le kaloupilé (voire caloupilé) est un arbre de 5 à 10 mètres de haut,

possédant un tronc et des branches d'une grande finesse. Il se reproduit

par rejet, ce qui le rend particulièrement rapide à coloniser un espace.

 

Ses feuilles luisantes, vert foncé sont d'assez petite taille. Celles-ci ont

une odeur très particulière quand on les froisse : fétide et piquante.

Le kaloupilé est surtout utilisé dans la cuisine de l'Asie du Sud-Est,

l’Inde du sud, la Birmanie, Thaïlande, Viêt Nam.

Il s'est très bien acclimaté à la Réunion et à l'île Maurice (où il s’appelle le karipoulé) où aucune cuisine tamoule n'existerait sans lui. En effet, la plupart des plats cuisinés au massalé dans cette île comporte quelques feuilles de kaloupilé pour relever le goût.

Les feuilles, à odeur de curry, s'utilisent broyées ou entières dans la cuisine végétarienne et les currys indiens.

 

Usage thérapeutique

Les racines, l'écorce et les feuilles de l'arbre sont utilisées en médecine, en usage interne et externe. En infusion, les feuilles feraient baisser la tension. Ecrasées avec du son de riz, elles lutteraient contre les coliques.

Rédigé par la tite cuisto!

Publié dans #Epices et herbes aromatiques

Repost 0
Commenter cet article