Civet d'huîtres

Publié le 19 Novembre 2010

Photo personnelle (huîtres sauvages au cap Coz)

2010 08 Fouesnant Cap Coz (7) Huitres

 

Bonjour, bonjour,

  

A l'approche des fêtes, voici une recette que les amateurs d'huitres pourront essayer. 

   

C'est une très vieille recette puisqu'elle a été écrite par Guillaume TIREL (1310-1395), dit Taillevent dans son ouvrage intitulé "le viandier de Taillevent". C'est le livre de recettes, de référence, de ce célèbre cuisinier de plusieurs rois.

  

 Les recettes contenues dans le "le viandier de Taillevent" sont évidemment réservées à des familles riches (aristocrates ou bourgeoises), qui étaient les seules à pouvoir se payer ces aliments (les épices, par exemple, étaient des denrées extrêmement chères et prestigieuses, puisqu’elles venaient de très loin), tandis que le peuple se nourrissait avant tout de pain, de racines, et de légumes.

 

Il faut ici prendre le mot "viande" dans son sens latin "vivenda" qui veut dire aliment en général.

Au Moyen Age, lorsque l'on voulait parler de viande, on employait le mot "char" (chair).

 

La première recette est écrite dans le français de l’époque et la seconde a été reformulée en utilisant notre langage actuel.

  

  

Civé d'oïstres

Eschaudez les et les lavez bien, et frisiez en huille, et puis prenez pain hallé, purée de poys ou de l'eaue des oïstres où elles auront esté eschaudées ou d'autre eaue boullue chaude, et du vin plain, et coullez; puis prenez canelle, gingembre, girofle et graine de paradiz, et saffren pour coulourer, deffait de vinaignre, et ongnons friz en huille, et faictes boullir ensemble; et soit bien lyant; et aucun n'y mettent pas boullir les oïstres.

 

  

 

Civet d’huîtres

Lavez bien les huîtres, faites les frire dans de l’huile, prenez du pain, de la purée de pois ou l’eau où elles auront été échaudées ou de l’eau bouillie, ajoutez du vin, remuez. Ajouter de la cannelle, du gingembre, du girofle, du poivre, du safran pour colorer, du vinaigre, des oignons bruni; puis faites bouillir l’ensemble. Si le bouillon n'est pas homogène, n'incorporez pas les huîtres.

 

 


 

 

Je ne vais pas vous dire que je vais essayer, je n'aime pas les huitres.

 

En revanche, j'aimerais que celui ou celle qui s'engage à reproduire cette recette, s'engage également à nous transmettre ses commentaires pour les faire partager à tous ?

 

 

 

Bon appétît !!! 

  

  

  

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

Rédigé par la tite cuisto!

Publié dans #Cuisine médiévale

Repost 0
Commenter cet article