Confiture à l'oseille

Publié le 24 Septembre 2014

oseille-confiture-122318.jpgphotos internet

 

 

Bonjour à tous,


Je vous remets un extrait du texte vous expliquant que j'ai trouvé ma recette sur Internet.

C'est en souhaitant étoffer un peu mon chapitre "Confitures, marmelades et gelée" que j'ai fait des découvertes étranges de confitures étonnantes, improbables, surprenantes, voir bizarroïdes.

Mais pourquoi pas ! d'ailleurs tous les goûts sont dans la nature !

C'est pourquoi je vais vous livrer quelques recettes de CONFITURES DE LEGUMES (oui ! vous avez bien lue) dénichées au fil des pages Internet. Vous comprendrez que je ne vais pas vous dire à chaque fois sur quel site j'ai trouvé cette recette car la liste serait souvent trop longue.


Aujourd'hui je vous propose de réaliser une confiture à l'OSEILLE.

Curieux ! Non ! mais pourquoi pas à tenter !

Un peu de patience toutefois ! cette confiture demande un peu de travail ! Mais on n'a rien sans rien !

 


 

CONFITURE D'OSEILLE

 

Ingrédients

- 630 g d'oseille

- 550 g de sucre cristallise

- 1 grosse orange non traitée

- pomme bio

- 1 gousse de vanille

Oseille_DC_t_800.jpg

 

Préparation

  • laver l'oseille à grande eau froide
  • égoutter et couper en lamelles
  • verser dans la bassine avec le sucre
  • ajouter la vanille coupée en deux et raclée
  • mélanger
  • laver et brosser l'orange
  • la couper en dés
  • éplucher la pomme, enlever le centre
  • couper en dés
  • dans un blender, mettre les dés d'orange et pomme avec les pépins
  • hacher finement : mettre un peu d'eau si nécessaire
  • verser dans la bassine avec l'oseille et mélanger
  • porter à ébullition
  • cuire à feu modéré
  • hacher finement avec le mixeur plongeant
  • filtrer pour enlever les fils formés par les tiges
  • remettre dans la bassine pour refaire chauffer
  • mélanger sans s'arrêter car cette confiture attache très vite
  • faire le test de l'assiette froide
  • verser dans les pots préalablement ébouillantés
  • fermer et retourner les pots.

 

Conseil 

Personnellement je me demande si, en supprimant les queues filandreuses avant, le travail ne serait pas en partie facilité.

D'autre part, en utilisant du sucre à confiture, bien sûr c'est un peu plus onéreux, mais là encore, le travail serait facilité et du temps sur la cuisson gagné.

Qu'en pensez-vous ?

 

Et maintenant : à vos bassines !

Rédigé par la tite cuisto !

Publié dans #CONFITURES - MARMELADES ET GELEES

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article