confiture de myrtilles (3)

Publié le 12 Novembre 2010

S'y connaître en fruits sauvages, c'est le signe de relations privilégiées avec la nature et d'une connaissance parfaite des dangers qu'elle peut recéler.

 

Nombreuses sont les variétés de fruits sauvages qui se prêtent à des préparations exquises en compotes, en confitures, en gelées, en vins ou en liqueurs.

 

Aujourd'hui nous parlerons des myrtilles.

 

Les myrtilles étaient déjà connues dans l'Antiquité.

On les trouve en juillet-août, sous forme de baies bleues ou noires dans les contrées forestières semi-ombragées.

De nos jours, on en cultive aussi dans les champs, mais ces myrtilles domestiques, souvent aussi grosses que de petites cerises, sont moins parfumées que les myrtilles des bois.

 

 

Il y a quelques années, habitant l'Auvergne, avec nos jeunes enfants nous organisions des journées myrtilles. Nous avons fait l'acquisition d'un peigne spécial qui s'est révélé plus tard interdit car il abime la plante.

 

Pour la petite anecdote, il nous est même arrivé, un jour, de nous faire chasser par un paysan brandissant une canne, car nous récoltions des myrtilles sur son terrain (parait-il !!!). Aucune pancarte n'indiquait qu'on se trouvait sur une propriété privée, et les rocailles où nous nous trouvions n'étaient ni balisées, ni clôturées.

 

Cet évènement nous laisse un bon souvenir car nous nous sommes, sans doute, faits avoir. En effet, nous avons par la suite soupçonné notre paysan de nous avoir chassés pour prendre la place. Nous l'avons revu un peu plus tard, faire la même chose que nous, au même endroit. Il faut reconnaître qu'il n'était pas bête le pépé ; il y avait tellement de pieds de myrtilles et de fruits qu'il n'y avait qu'à s'asseoir pour remplir une petite gamelle.

 

C'est la vie !!! Toujours est-il que ce jour là nous avons récolté un peu plus loin deux gros seaux d'excellentes myrtilles. L'inconvénient du peigne c'est que vous allez peut être vite pour récolter, mais vous arrachez autant de feuilles et une fois à la maison, il faut trier.

 

Mon cerveau en ébullition a fini par trouver une technique plus pratique que le tri fastidieux à la main, myrtille par myrtille. Il suffit de prendre une planche à découper (de préférence en plastique), l'incliner légèrement, et verser poignée par poignée les myrtilles. En règle générale, les petites billes bleues roulent et les feuilles, elles, restent collées à la planche. Nous avons gagné un temps précieux. Quant aux 3 ou 4 feuilles enroulées autour des fruits, elles se repèrent facilement et peuvent être immédiatement retirées.  

 

Aujourd'hui, c'est dommage, nous ne sommes plus dans une région à myrtillesmyrtille

Confiture de myrtilles

 

Ingrédients

- 1 kg de myrtilles

- 1 jus de citron

- 1 k de confisuc

 

 

Préparation

  • trier soigneusement les myrtilles (voir plus haut)
  • les laver, les égoutter et les écraser légèrement
  • mélanger au confisuc
  • faire cuire et porter à ébullition
  • la maintenir pendant 4 mn
  • ajouter le jus de citron
  • mélanger
  • mettre en pots
  • mettre les couvercles et retourner les pots

 

Et maintenant : à vos bassines...

 

 

 

 

 

Compote de myrtilles

 

Ingrédients

- 500 g de myrtilles

- 50 cl d'eau

- 250 g de confisuc

 

 

Préparation

  • Mélanger l'eau et le confisuc
  • laisser bouillir 1 mn le mélange
  • ajouter les myrtilles triées, lavées et égouttées
  • prolonger un peu la cuisson
  • retirer du feu et laisser refroidir
  • mettre dans un récipient adapté
  • 

Conseil

S'utilise immédiatement ou peut être congelé


 

Confiture sans confisuc

 

Préparation

  • rincez 1 kg de myrtilles et séchez les soigneusementNourriture et Breuvage 1340
  • éliminez les petites queues vertes
  • dans une grande casserole, mélangez 850 g de sucre avec 20 cl d'eau
  • portez le tout à ébullition pendant 10 mn environ, jusqu'à ce qu'il forme de grosses bulles
  • ajoutez les myrtilles, le jus d'un citron
  • poursuivez la cuisson 12 à 15 mn
  • testez la confiture en verant 1 goutte sur une assiette froide : elle doit prendre en gelée
  • sinon poursuivez
  • mettez en pots
  • vissez les couvercles et retournez les
  • laissez refroidir

 

 

Et maintenant : à vos bassines...

Rédigé par la tite cuisto!

Publié dans #CONFITURES - MARMELADES ET GELEES

Repost 0
Commenter cet article