côte de veau à la réglisse

Publié le 27 Janvier 2012

Vous connaissez tous les bâtons de réglisse.

Qui n'en a pas sucer étant petit ?

Quel fumeur n'a pas remplacé une cigarette par un bout de bâton alors qu'il souhaitait arrêter de fumer ?

 

En fait, les fameux bâtons de réglisse ne sont ni plus ni moins que des morceaux de racines particulièrement aromatiques.

 

Wikipédia nous dit que

la réglisse est un élixir de longue vie pour la médecine chinoise, ainsi que pour Hippocrate. Cette racine, au goût caractéristique, doux et amer, et aux vertus tonifiantes, digestives et adoucissantes pour la gorge, est récoltée depuis l'Antiquité...

En 1950 on a démontré son effet bénéfique sur l’estomac, et elle a été utilisée dans les cas d’ulcères et de gastrites. Elle est aussi recommandée pour combattre le rhume, la bronchite, les maux de gorge, et elle possède des propriétés antispasmodiques, anti-inflammatoires, diurétiques, laxatives et édulcorantes.

  

Personnellement, bien que je trouve son goût particulièrement agréable, je ne peux pas en manger car la réglisse aggrave les problèmes d'hypertension artérielle, mal dont je souffre. Et c'est bien dommage.

 

Ce qui ne m'empêche pas de vous donner une recette qui me parait fort goûteuse.

 

                                                         Fichier:Baton de reglisse.jpg                            

 

Ingrédients

pour 2 pers

- 2 côtes de veau

- 2 bâtons de réglisse

- 1 citron vert

- beurre

- sel, poivre

 

 

Préparation

  • écrasez les bâtons de réglisse
  • pressez le citron
  • mélangez le tout avec le poivre et le sel
  • laissez mariner les 2 côtes dans cette préparation pendant 1 h
  • égouttez et séchez les
  • dans une poêle, faites les revenir dans le beurre, sur feu vif, pendant environ 10 mn
  • réservez les côtes
  • versez la marinade dans la poêle
  • faire réduire de moitié
  • arrosez les côtes de veau de la sauce
  • servez.

 

Et maintenant : à vos papilles !!!

Rédigé par la tite cuisto !

Publié dans #Dais' recettes

Repost 0
Commenter cet article