Goulasch

Publié le 8 Avril 2011

2009 09 Ponchet (3)

Voici une recette de goulasch.

 

La goulash, qui a presque autant d'ortographe que l'on veut, est officiellement une soupe. Moi je la considère plus comme un ragoût.

Elle vient de l'Europe centrale et plus précisément de Hongrie. En fait son nom signifierait "soupe de bouvier", le bouvier étant celui qui garde ou qui conduit les boeufs.

 

Au départ, c'est un plat typiquement paysan, mais au XIXème siècle, les bourgeois l'ont intégré à leur menu.

L'ingrédient inévitable est le paprika qui donne à ce ragoût cette couleur parfaitement reconnaissable.

 

Je ne sais pas si la recette que je vous donne est la véritable goulache, mais c'est celle que j'ai l'habitude de faire. Elle a d'ailleurs évolué au fil des années car auparavant je ne mettais ni poivrons ni cumin, mais j'ajoutais du concentré de tomates. Mais c'est sur les conseils d'une amie que j'ai intrégré ces nouveaux éléments parait-il indispensables et supprimé le concentré !


Ingrédients : pour 6 pers

 

- 1 kg de boeuf (bourguignon, paleron ou gîte)

- 500 g d'oignons

- 500 g de tomates (moi je mets 2 demis-boîtes de tomates concassées

- 2 poivrons rouges

- environ 1 l de bouillon de boeuf (que je fais avec des cubes)

- paprika

- origan

- cumin

- sel et poivre de cayenne

- huile et margarine

 

 

Préparation

  • commencer par couper la viande en petits cubes (plus vos morceaux seront gros, plus vous devrez augmenter votre temps de cuisson)
  • mélanger margarine et huile dans une cocotte
  • y faire revenir la viande pour qu'elle soit bien dorée
  • retirer la viande
  • pendant ce temps éplucher les oignons
  • les émincer assez fins
  • détailler les poivrons en petits cubes
  • dans la graisse encore chaude, faire revenir les oignons
  • rajouter la viande
  • ajouter les poivrons, les boites de tomates concassées
  • ajouter environ 3 c à s de paprika, 2 c à s d'origan, 1 à 2 c à s de cumin
  • saler et poivrer selon la préférence de chacun
  • ajouter 1/2 à 1 l de bouillon selon la consistance de la sauce (soupe ou ragoût).

 

Conseils

Comme vous n'avez sans doute pas de vieux fourneaux et que vous ne faites pas votre cuisine dans un vieux chaudron posé dans l'âtre de votre cheminée, choisissez une cocotte minute.

Le temps de cuisson est déjà de 1 h 30 à 2 h selon que vous aimez la viande fondante ou plus dure.

 

Je sers ce plat avec des petites pommes de terre (rattes) à la vapeur, ou éventuellement avec du riz.

Parfois, je décide de faire cuire mes légumes directement dans la sauce.  J'ajoute alors à ma préparation un mélange de carottes, p d t  et navets. Ils cuisent avec la viande et s'imprègnent de son goût.

 

La gulàs est un plat qui se bonifie quand il est réchauffé. Donc préparez le au mois la veille.

 

 

Et maintenant : à vos papilles...

Rédigé par la tite cuisto !

Publié dans #Dais' recettes

Repost 0
Commenter cet article