Master Chef (3)

Publié le 30 Septembre 2010

Bonjour à tous, Personnes 13605

 

Aujourd'hui 30 septembre, nous avons atteint des sommets dans la psychologie.

 

Les 14 candidats restants de notre émission étaient répartis en 2 équipes. Chaque équipe devait concocter un menu, en mer, pour les 280 marins embarqués sur une frégate. Ils devaient alors utiliser des ustensiles dont la taille était inversement proportionnelle à la taille du lieu où ils devaient travailler. 14 dans une cuisine qui est juste un tout petit peu plus grande que celle de votre logement ; vous imaginez ?

 

Moi, j'imagine messieurs CAMDEBORDE et ANTON, avec 30 ans de moins. Je me les représentais aux milieux de ces cuisiniers néophytes. Je me les représentais même aujourd'hui ayant à subir la même épreuve. Personnes 13619

 

Finalement, comme chacun devait s'y attendre, le résultat ne fut pas à la hauteur et les marins ont préféré garder leurs propres cuisiniers. Mais là n'est pas le propos.

 

Revenus sur la terre ferme, nos candidats ont du patienter de longues, longues, longues minutes, le temps que chacun de nos trois membres du jury avec morgue (attitude hautaine et méprisante), déversent leur fiel sur les pauvres innocents. Aigreur, offense, aprêtré, hargne, rabaissement, causticité, calomnie, rudesse des mots savamment choisis pour faire mal : tout y était.

 

Mais aucun terme ne vaudra cette phrase terrible de Frédéric ANTON :

  "dites-vous que si on vous dit tout cela, c'est parce qu'on vous aime".   

  Personnes 68679

Oh, mon Dieu, quelle horreur !!!

 

Ca ne vous dit rien ça ? Moi ça me fait penser à ces parents qui tapent leurs enfants en leur disant que c'est pour leur bien et qu'ils font ça parce qu'ils les aiment.

 

Si cette méthode pour faire grandir et prendre confiance en soi était efficace, cela se saurait depuis longtemps !!!

 

Au fil des émissions de plus en plus de personnes sanglotent : hommes, femmes, tous y passent, y compris ceux qui étaient pourtant jugés cools au début de l'émission ou même les bons, les très bons. Chacun de sent de moins en moins sûr de lui même. Pour arriver à cette candidate qui nétonnerait aucun psy. Au lieu de progresser, elle a regressé dans sa confiance en elle, a regressé dans sa façon de cuisiner, jusqu'à en faire les frais de l'élimination. Quand on sait qu'elle a démissionné de son travail pour participer à l'émission (et ce n'est pas la seule), on ne peut que se poser des questions quant à la qualité et au poids des propos du jury.

 

Sans penser à la guerre des chaînes qui ne m'intéresse absolument pas, je conseillerais toutefois à ces messieurs de jeter un coup d'oeil sur l'émission concurrente mais très peu parallèle de M 6. Les candidats, chacun encouragé et soutenu par un membre du jury, se sont ressourcés, dynamisés et surpassés grâce aux conseilPersonnes 17635s et termes valorisants de leurs "entraineurs". Les chefs étoilés étaient même tellement emballés par leur poulain que quelquefois ils manquaient d'objectivité. Personnes 17649

  Personnes 13595

  Ca, c'est la classe !!!

 

L'émission allant crescendo dans les vomissements de qualificatifs concernant les candidats restants, je vous dis donc : à la semaine prochaine... peut être... !!!

Rédigé par la tite cuisto!

Publié dans #Ce que j'ai envie de vous dire ...

Repost 0
Commenter cet article