Milk shake : infos

Publié le 16 Juin 2011

Histoire du milk shake

 

Je suis parfaitement polyglotte concernant la langue officielle de la Côte d’Ivoire, de la Principauté de Monaco, du Mali, etc. ou une des langues officielles de Belgique, Suisse, Haïti, Luxembourg, Madagascar, Cameroun ou Province du Québec, etc. ou tout simplement la langue couramment utilisée en Louisiane, en Andorre, au Maghred, aux Seychelles ou dans le Val d'Aoste… etc. Vous avez donc tous compris mon énorme étendue linguistique. Pourtant je n'ai pas eu à chercher bien loin pour savoir ce qu’est un milk shake.

 

Mes vieux souvenirs scolaires m’ont rappelé qu’en Anglais milk = lait et to shake = secouer. Autrement dit, un milk shake est une boisson à base de lait secoué, ou plus joliment dit, frappé. C’est d’ailleurs le nom donné au Canada (lait frappé) ou en Suisse romande (frappé).

  le-milk-shake 300

D'origine anglo-américaine, dans les années 1880 ce breuvage était alcoolisé puisqu’il contenait du whisky auquel on ajoutait des œufs. En 1885, on parle pour la première fois de milk shake dans les journaux. A partir des années 1900 on ajoute des sirops (vanille, fraise, ou chocolat).

 

A partir de l’invention du mélangeur, autrement dit du fouet électrique, en 1911, la boisson gagne en légèreté grâce à l’incorporation d’une grande quantité d’air. Dès 1922, l’ajout de crème glacée a rendu cette boisson très populaire. Depuis, les progrès en cuisine font que son succès ne se dément pas.

 

Il se prépare donc généralement en mélangeant de la crème glacée aromatisée et/ou des fruits, des sirops et du lait. Le tout battu énergiquement dans un robot mixer ou à la main dans un shaker. La préparation crémeuse est alors servie dans un grand verre avec une paille. Certains y ajoutent de la crème fraiche fouettée en chantilly.

Rédigé par la tite cuisto !

Publié dans #BOISSONS

Repost 0
Commenter cet article