rissoles pour jour maigre

Publié le 18 Novembre 2010

Photo personnelle (pont levis du chateau de Langeais)

2010 09 05 Langeais Chateau (82)

 

 

Voici une recette extraite du "mesnagier de Paris"

Au XIVe siècle et plus précisément en 1393, un bourgeois parisien eut l’intention d’apprendre à sa très jeune épouse la manière de tenir sa maison et de faire la cuisine. Il écrit alors un ouvrage manuscrit d’économie domestique et culinaire qui comprend des enseignements en matière de comportement social et sexuel, des recettes et des conseils pour la chausse et le jardinage.

 

Le Mesnagier de Paris a un intérêt autant historique et linguistique que culinaire. Pourtant, aujourd’hui, c’est cet aspect qui semble être le plus retenu car il passe pour être le plus grand traité culinaire français du Moyen-Age. Les recettes de cuisine, dans le dernière tiers de l’ouvrage, reprennent, tout en les simplifiant, des recettes du Viandier de Taillevent.

 

Recettes des "rissoles pour les jours maigres" d'abord écrite en français de l'époque, puis la même recette traduite en language d'aujourd'hui.

 

Rissoles a jour de poisson
Item, au commun l'en les fait de figues, roisins, pommes hastees et nois pelees pour contrefaire le pignolet, et pouldre d'espices; et soit la paste tresbien ensafrenee. Puis soient frictes en huile. S'il y couvient lyeure, amidon lye, et ris aussi.

 

Rissoles pour les jours maigres
Item, normalement on les prépare avec des figues, des raisins secs, des pommes rôties, des noix pelées pour contrefaire le pignolat et des épices en poudre. Il faut que la pâte soit bien colorée au safran, et on les fait frire dans l'huile. S'il est nécessaire de lier [la farce], l'amidon ou le riz font liaison.

 

 

Bon appétît !!!

Rédigé par la tite cuisto!

Publié dans #Cuisine médiévale

Repost 0
Commenter cet article