Soupe de pain sucré

Publié le 18 Novembre 2010

Photo personnelle (maison du XVe s à Angers)

2010 04 25 Angers (10) maison XV° rue St Laud

 

 

 

Aujourd'hui nous allons tester la soupe de pain sucré et cuit dans du vin épicé, extrait du "Vivendier" dont la traduction nous dit qu'il s'agit de "celui qui procure la nourriture".

 

Il s'agit d'un manuscrit conservé à Kassel en Allemagne, qui a été trouvé dans un énorme codex (livre manuscrit composé de feuillels de parchemin pliées et cousues ensembles) contenant des textes de Jacques Despars. Médecin originaire de Tournai ayant travaillé pour le Duc de Bourgogne Philippe le Bon, il aurait écrit de manuscrit entre 1420 et 1440, en Flandre.

 

La première recette est écrite en "vieux françois", la seconde est en français d'aujourd'hui.

 

Si parmi vous quelqu'un peut dire ce qu'est du ou de la carubrelencq, ce serait sympa de nous en faire part. 

 

 

 

Soupe de carubrelencq
Pour faire une souppe de carubrelencq. Prenez pain blancq et le mettez rostir sur le charbon par lesches, puis les mettez temprer en vin; puis prenez chucquere ou crosse dragié [sucre ou grosse dragée] et le laissiez confir dessus; apres ayé vin boullant, avoecq gingembre et canelle, jettez par-dessus chauldement.

 

Soupe de Carubrelencq

Pour faire une soupe de carubrelencq* (?). Prenez du pain blanc. Faites-le rôtir sur des charbons en fines tranches. Faites-le tremper dans du vin. Prenez du sucre ou ??. Faites-le confire dessus. Après, prenez du vin bouillant, avec du gingembre et de la cannelle. Versez par-dessus pendant que c'est chaud.

 

 

Bon appétît !!!

Rédigé par la tite cuisto!

Publié dans #Cuisine médiévale

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article