Sureau

Publié le 10 Octobre 2010

Sureau noir

  

 

Nom scientifique ou latin : Sambucus nigra. Son nom scientifique viendrait du grec "sambuca", sorte de flûte que les bergers taillaient dans un morceau de bois creux de sureau. sureau-fleur2

 

Famille : Caprifoliacées

 

Autres noms : Pour beaucoup, le sureau est aussi appelé  "prince des ruines",  car il pousse dans les ruines, les décharges, les fourrés, les maisons abandonnés, les bois feuillus, c'est à dire presque partout. 

 

Parties utilisées :  Les fleurs - les baies

  

Origine : espèce commune qui pousse partout en Europe, Afrique et Asie

 

Histoire : Dès l'antiquité les gaulois utilisaient le sureau à diverses occasion, en autres pour teindre leurs vêtement.

Quant à Grégoire de Tours, il écrivait 6 siècles après J.C. «  En ce temps, nous vîmes l’arbre que nous appelons sureau porter des raisins, sans aucune accointance avec la vigne ; et les fleurs de cet arbre, qui, comme on sait, produisent une graine noire, donnèrent une graine propre à la vendange ; et l’on vit entrer dans l’orbite de la lune une étoile qui s’avançait à sa rencontre. Je crois que ces signes annonçaient la mort du roi. Celui-ci, en effet, devenu très infirme, ne pouvait remuer de la ceinture en bas : il mourut peu de temps après, la septième année de son règne » (en 553).

 

Mais le sureau est aussi un arbre magique. Ouvrez vos yeux car le sureau en fleur abrite une fée dans les légendes anciennes (comme la fée du sureau de Andersen).

De nombreuses histoires se racontent encore dans les campagnes sur la magie du sureau.

  

Description : Petit arbre de 2 à 7 m de hauteur qui peut vivre plus de100 ans

 

Utilisations culinaires : Le sureau avait  mauvaise réputation. J'ai d'ailleurs fait partie du wagon de ceux à qui ON a raconté qu'il ne fallait surtout pas le toucher si manger ses fruits sous peine de mourir empoisonnée. En réalité ces fruits de sont pas toxiques, mais il est toutefois recommandé de les faire cuire à 70° car il contiennent une substance qui n'est que légèrement nocive : la sambucine. Il faudrait user et abuser de consommations orgiaques de sureau pour en voir les effets. Les fleurs fraîches du sureau aromatisent les compotes, les marmelades et les gelées accompagnant le gibier. Elles servent également à l'élaboration du ketchup anglais. 

  

Voir autres utilisations... 

 

Utilisations thérapeutiques : 37680-sureau

 

En dehors de ces nombreuses propriétés culinaires, le sureau noir a des propriétés médicinales, purgatives, sudatives, laxatives.

On s'en sert pour combattre notamment les rhumes et la grippe.

Et comme beaucoup de fruits violets, les baies ont des propriétés antioxydantes importantes.

  

Autres utilisations :

 Le sureau est un véritable don de la nature

  •  le purin de feuilles de sureau éloigne les rongeurs
  •  les fleurs d'un blanc-jaunâtre entrent dans la composition de nombreuses recettes. Elles sont quelquefois dénommées vanille du pauvre. Essayez une crème ou un apéritif et vous comprendrez pourquoi !
  • les baies qui mûrissent à la fin de l'été servent à faire des colorants alimentaires ou pour les textiles,
  • elles entre dans la composition d'apéritifs et de digestifs au parfum délicat
  • dans les temps jadis, broyées, elle servaient comme encre pour l'écriture. 
  • dans les campagnes reculées, jadis, on fumait la pipe remplie des feuilles de sureau noir, séchées
  • les branches des sureau ont beaucoup servi à faire des arcs

 

 

 

Attention, il ne faut pas confondre le sureau noir et l'hièble qui est toxique.

L'hièbe n'est pas un arbre ou arbuste, mais une plante herbacée.

Pour éviter de les confondre, sachez que les grappes de baies du sureau noir pendent vers le sol, alors que celles de l'hièbe se dressent vers le ciel

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rédigé par la tite cuisto!

Publié dans #Epices et herbes aromatiques

Repost 0
Commenter cet article