Publié le 17 Mars 2012

Pour avoir quelques petites précisions sur la panna cotta, rendez vous à la recette précédente.
 
Aujourd'hui je vous propose deux recettes de panna cotta qui sont à déguster en entrées.
Elles sont un vrai festival de raffinement et s'invitent volontiers sur votre table un jour de fête.
Ceci dit, vous pouvez faire la fête tous les jours.

Panna cotta aux épices et tuiles au pavotepices1
 
 
Préparation
  • Dans une casserole, faites chauffer 50 cl de crème liquide (sur feu doux)
  • salez
  • faites ramollir 2 feuilles de gélatine dans de l'eau froide
  • hors du feu, faites fondre la gélatine essorée
  • mélangez bien
  • versez 1/3 de crème dans 3 bols
  • dans le premier ajoutez 1 c à s de curry
  • dans le deuxième ajoutez 1 c à s de graines de cumin
  • dans le troisième ajoutez 1 c à s de paprika
  • bien mélangez le contenu de chaque bol
  • répartissez les crèmes dans des petits ramequins individuels
  • faites prendre au moins 2 h au frais
  • d'autre part, mélangez 50 g de parmesan râpé avec 1 c à s de graines de pavot
  • faites des petites tuiles à cuire dans une poêle anti adhésive
  • faites dorer sur feu moyen
  • décollez à la spatule et laissez refroidir
  • plantez une tuile dans chaque ramequin de panna cotta

Panna cotta au foie gras et chutney de mangue
 
 
Préparation
  • préparez le chutney : pelez une mangue et détaillez la chair en morceau
  • mettez les dans une casserole avec 1 c à s de cassonade et 1 c à s de vinaigre de vin
  • laissez compoter sur feu doux pendant 35 mn
  • pendant ce temps, chauffez sur feu doux 30 cl de crème liquide avec 1 c à s l'huile parfumée (la truffe étant la meilleure)Vacances et Occasions Spéciales 5568
  • salez, poivrez
  • faites ramollir 2 feuilles de gélatine dans de l'eau froide
  • nors du feu, faites fondre la gélatine essorée
  • découpez en morceaux 100 g de foie gras de canard cru
  • mixez les avec 10 cl de lait
  • incorporez ce mélange à la crème gélifiée
  • versez dans de petits bols ronds
  • faites prendre au moins 2 h au frais
 
Conseil
Pour démoulez trempez quelques instants le fond des bols dans de l'eau chaude.
parsemez de fleur de sel
accompagnez de chutney.
 
 
Et maintenant : faites twister vos papilles !!!
 

Voir les commentaires

Rédigé par la tite cuisto !

Publié dans #Cuisine italienne

Repost 0

Publié le 15 Mars 2012

Voyage et Tourisme 7549
En fait, la panna cotta se décline aussi bien en sucré qu'en salé. Tout lui va !
Au sens littéral italien, c'est une "crème cuite".
Pour réussir votre panna cotta l'important est le bon dosage du gélifiant afin d'éviter la crème à couper au couteau et qui plombe ensuite l'estomac.
 
Elle se prépare avec de la gélatine :
la gélatine est d'origine animale. Son emploi est facile car il suffit de faire tremper 5 mn dans de l'eau froide une ou plusieurs feuilles. Après essorage, il sufit de la faire fondre hors du feu dans un liquide chaud mais qui ne bout pas.
On compte 6 g par 50 cl de liquide si le plat doit être démoulé, 4 ou 5 g dans le cas contraire et selon la consistance souhaitée.
 
Elle se prépare également avec de l'agar agar
C'est un gélifiant naturel issu des algues.
Il s'utilise à petites doses puisqu'il suffit de 2 g pour 50 cl de liquide.
Préférez le en sachet de 2 g plus pratique. Dans le cas contraire, sachez qu'1 c à c rase correspond à 2 g.
Mélangez au liquide et faites bouillir 1 à 2 mn pour développer son pouvoir gélifiant.
ATTENTION l'agar agar est inéfficace dans tous les liquides acidulés à base de fruits.

Ingrédients
- 400 g de petits pois frais ou surgelés
- 4 feuilles de gélatine
- 25 cl de bouillon de légumespetit-pois-(3)
- 25 cl de crème
- jambon de pays
- bouquet de menthe
- sel, poivre
 
 
Préparation
  • faites cuire 15 mn les petits pois à l'eau bouillante salée
  • égouttez les
  • faites ramollir 2 feuilles de gélatine
  • faites dissoudre dans le bouillon de légumes chaud
  • ajoutez la moitié des petits pois
  • répartissez dans 4 verres
  • laissez refroidir et faites prendre
  • mixer les petits pois restants
  • ajoutez la crème et la menthe ciselée (gardez 4 petits bouquets pour la décoration)
  • salez, poivrez
  • faites ramollir les 2 autres feuilles de gélatine
  • après essorage, incorporez les dans la crème de petits pois que vous aurez préalablement fait tiédir
  • versez cette crème sur la gelée
  • mettre au moins 2 h au réfrigérateur
  • décorez de lanières de jambon croustillantes, dorées à la poêle et de quelques brins de menthe.
 
Conseil
Pour une jolie présentation, vous pouvez pencher légèrement vos verres pour faire prendre votre première gélée aux petits pois : un effet oblique est toujours agréable à l'oeil.
 
 
Et maintenant : faites twister vos papilles !!!
 
 

Voir les commentaires

Rédigé par la tite cuisto !

Publié dans #Cuisine italienne

Repost 0

Publié le 11 Mars 2012

Voici comment, hier, j'ai régalée ma famille, et me suis fait plaisir. 

Je suis partie de cuisses de canards et mon idée a vagabondée.

Ce qu'il y a de sûr, c'est que je ne voulais pas les confire.

De plus il me fallait de la sauce car j'avais une demande de pâtes pour le menu du jour et des pâtes sans sauces, ça n'a pas de goût !!! 

 

Enfin !!! Euh !!! c'est mon avis !!! 

 

Donc, pour innover, j'ai commencé par faire colorer le canard, d'abord du côté peau, comme pour les magrets.

Cela permet à la graisse de s'écouler lentement.

 

Inconditionnelle des oignons, j'ai ajouté dans cette graisse bien gouteuse un oignon émincé fin.

 

Puis j'ai hésité entre donner à mon plat un goût aux senteurs asiatiques, maghrébines, ou exotiques.

Autre idée :  associer des épices commençant par la même lettre. le C se prêtre bien à cet exercice : curcuma, cumin, cannelle, coriandre, citronnelle, carvi ou curry.

 

  Finalement j'ai fait un mélange et ajouté un trait de vinaigre balsamique au miel pour le côté acide, plus du miel pour le côté sucré, une bonne c à s de cumin, une autre de coriandre, une autre de gingembre et un soupçon de macis pour les épices.

 

Adepte des sauces qui donnent du relief aux plats, j'ai choisi de faire cuire mes cuisses de canards dans un bouillon.

 

Pour le fun, j'ai coupé 12 abricots secs en petits morceaux pour leur permettre de fondre dans la sauce. 

 

Je n'ai même pas salé, le bouillon l'étant assez.

 

J'ai cuit le tout à couvert jusqu'à ce que la lame de mon couteau rentre facilement dans la viande.

Chut !, je ne dites pas, il parait qu'il je faut jamais faire cela car ça fait sortir de sang et rend la viande moins "bonne". Mais  qui n'a pas désobéi un jour dans sa vie ??? !!! ...

 

Finalement ma sauce a bien réduit et est devenue crémeuse. Or, comme il en restait pas beaucoup, j'ai ajouté juste avant de servir une demi brique de crème légère.

 

Et voilà, un vrai régal !!!  

 

A vous maintenant : faites valser vos papilles !!! 

 

la photo est prise, il faut juste l'installer...

Voir les commentaires

Rédigé par la tite cuisto !

Publié dans #Les créations improvisées de Tite cuisto !

Repost 0

Publié le 5 Mars 2012

Aujourd'hui je vais vous donner une sympathique petite série de recettes travaillées au wok.
Je classerai donc ces plats dans la catégorie japonnaise car pour nous occidentaux, nous avons l'impression que cet ustensile est associé à la cuisine du Pays du Soleil Levant, alors que très utilisé en extrême orient, il est avant tout chinois.
 
C'est une demi sphère à deux poignées. La cuisson est favorisée par cette forme sphérique qui maintient l'appareil au contact de la source de chaleur.
 
Son principe est simple : émincez, chauffez, remuez. Considéré comme un jeu d'enfant, c'est l'outil de la cuisine à toute vitesse.
 
EMINCEZ
Il est important de couper tous les ingrédients de façon régulière et en morceaux de même taille pour qu'ils aient tous un temps de cuisson identique.
 
CHAUFFEZ
Faites chauffer un fond de graisse et inclinez en tous sens le wok pour en enduire les parois. Ne gardez que le minimum de graisse ; ainsi vos aliments sont particulièrement digestes. Sa forme particulière permet une chauffe diffusée par toutes la paroi du wok.
 
REMUEZ
Remuez sans cesse pendant la cuisson dans un mouvement de va et vient. Ainsi vos aliments coupés fin seront vite saisis. Ils garderont toutes leurs saveurs et leurs vitamines contrairement à d'autres modes de cuisson
 
Le wok est l'ustensile de choc indispensable !
Hélàs, il ne convient pas ou peu aux plaques à induction ou vitrocéramique qui ne chauffent que par le fond.
photo wikipédia                                          Fichier:Wok 2.jpg
 
Wok de légumes en salades, vinaigrette de gingembre
 
 
Ingrédients
- 1 botte d'oignons frais
- 150g de haricots verts
- 2 carottes
- 150 g de pois gourmands
- 2 courgetteschochotte echalotte
- 1 échalote
 - gingembre frais
- 2 c à s de jus de citron
- 2 c à s de sauce soja
- huile
- coriandre
- sel, poivre
 
 
Préparation
  • épluchez les oignons en gardant 5 cm de tige
  • équeutez les haricots verts
  • fendez-les dans la longueur
  • nettoyez les carottes et taillez les en allumettes
  • idem pour les courgettes
  • effilez les pois gourmands
  • chauffez l'huile sur feu vif
  • versez les oignons, les haricots verts et les carottes
  • faites les sauter 2 mn
  • ajoutez les pois gourmands et les courgettes
  • cuisez encore 3 mn toujours sur feu vif
  • salez, poivrez,
  • couvrez et baissez le feu
  • laissez cuire 5 mn à l'étouffée dynamine carotte
les légumes doivent rester croquants
  • préparez la vinaigrette
  • hachez finement l'échalote pelée
  • pelez et râpez le gingembre
  • mettre le tout dans un bol
  • ajoutez le jus de citron, la sauce soja, 2 c à soupe d'huile
  • poivrez
  • versez le contenu du wok dans un saladier
  •  arrosez de la vinaigrette
  • mélangez.
 
Conseil
Cette salade se sert chaude ou éventuellement tiède, parsemée de coriandre
 
 
Mettez vos papilles en fooooolie !!!

 
Canard au poivre et miel
 photo personnelle
 2007 04 Lyon Parc de la Tete d'Or (30) Canards
Ingrédients
- 2 magrets de canard
- 3 c à s de sauce soja japonaise
 - 3 c à s de vin muscat
- 2 gousses d'ail
- 2 c à c de poivre concassé
- 1 c à s de miel
- huile
 
 
Préparation
  • retirez  la couche de graisse des magrets
  • coupez les en tranches de 5 mm d'épaisseur, dans le sens de la longueur
  • dans le wok, chauffez l'huile sur feu vif
  • faites revenir les tranches de magret jusqu'à ce qu'elles commencent à dorer
  • ajoutez l'ail hachée finement ainsi que le poivre concassé
  • laissez rissoler
  • versez la sauce soja, le muscat et le miel
  • faites réduire tout en mélangeant
  • servez immédiatement.
 
Conseil
Vous pouvez accompagner ce canard d'une salade de crudités (rondelles de radis, rondelles de concombre, oignons frais, tomates cerises...)
 
 
Mettez vos papilles en fooooolie !!!  

Langoustines sautées aux aspergesasperges
 
 
Préparation
  • décortiquez des langoustines en laissant le dernier anneau
  • pelez des asperges et ne gardez que la partie tendre
  • coupez les en tronçons
  • dans un wok, chauffez un peu d'huile d'olive
  • sur feu vif, faites sauter les langoustines pendant 1 mn
  • retirez
  • ajoutez les asperges
  • faites revenir 3 à 4 mn sur feu vif
  • ajoutez les langoustines
  • cuire encore 30 s tout en mélangeant
  • arrosez de vinaigre balsamique et d'un filet de jus de citron
  • assaisonnez de sel et poivre
  • servez après avoir parmesé de basilic haché

 

Et maintenant : mettez vos papilles en fooooolie !!!

Voir les commentaires

Rédigé par la tite cuisto !

Publié dans #Cuisine japonaise

Repost 0

Publié le 1 Mars 2012

Aujourd’hui nous allons faire un gâteau des songes. Très joli terme !!!

 

A la Réunion, on dit « comme eau sur feuille de songe » : ce qui veut dire qu’une chose ne nous atteint pas parce qu'elle émane d’une personne qui nous est désagréable.

Qu’est-ce que les songes ?

 

En fait, c’est un gros tubercule alimentaire très ancien puisque les premières cultures remontent à plus de 4000 ans. Il est originaire du Nord Est de l’Inde et pousse près ou dans les cours d’eau, essentiellement  dans les régions tropicales. On l’appelle aussi TARO, CHOU CHINE ou MADERE.

Cru, le taro est toxique. Mais cuit, son goût ressemble à celui de la pomme de terre, en plus délicat et parfois plus sucré ; sa chair est tendre et farineuse. Quand il est séché, il fournit une fécule.

                                             Fichier:Starr 070730-7885 Colocasia esculenta.jpgphoto Wikipédia

Ingrédients

- 1 kg de songes bien fermes et sans moisissure

- 500 g de sucre roux

- 5 œufs

- 300 g de beurre

- 15 cl de rhum, rhum arrangé, anisette ou autre parfum

- 1 gousse de vanille (ou éventuellement cannelle)

- Sel

 

Préparation

  • Préchauffer 5 à 10 mn le four à 180 °
  • Faites cuire les songes dans de l’eau mégèrement salée

Soit vous les épluchez avant , or quand vous l’épluchez, il s’écoule un jus blanc, collant, aussi je vous recommande de le pelez sous l’eau, ou sous un filet d’eau.

Soit vous laissez refroidir après avoir piqué pour vérifier la cuisson, et vous épluchez normalement.

  • Réduire en purée : le mieux est d’écraser les songes, une à une, à la fourchette
  • Faites fondre le beurre
  • Dans un saladier cassez les œufs
  • Ajoutez le sucre
  • Parfumez à l’aide des graines de l’intérieur d’une gousse de vanille, ou de cannelle
  • Versez l’alcool (le rhum arrangé va particulièrement bien)
  • Versez le tout sur les songes
  • Mélangez bien au fouet ou à la fourchette et ajoutez enfin le beurre fondu et refroidi.
  • Beurrez un moule à manqués
  • Versez la préparation et tassez bien
  • Faites cuire environ 45 mn
  • Vérifier la cuisson à l’aide d’une lame de couteau qui doit ressortir sèche

 

Conseil

Si vous souhaitez un gâteau encore plus moelleux, vous pouvez remplacer le sucre par une boîte de 500 g de lait concentré sucré et diminuez le beurre de 50 à 100 g

 

Et maintenant : à vos papilles !!!

Voir les commentaires

Rédigé par la tite cuisto !

Publié dans #Cuisine réunionnaise

Repost 0

Publié le 29 Février 2012

Il y a quelques temps, pour ne pas dire quelques mois, j'ai acheté une boîte de pois chiches.

Pourquoi ?

Je n'en sais rien puisque je n'aime pas cela quand ils sont gardés entiers.

 

J'avais sans doute l'intention d'en faire du hoummos : ça c'est excellent !.

Et voilà ! je viens de dénicher une recette à l'huile essentielle de coriandre.

Je vous la livre aussitôt.

 

Comme vous le constaterez, cette recette est faite à partir de pois chiches secs. Moi j'ai sauté une étape puisque mes pois, dans ma boîte, étaient déjà cuits.


photo "passeport santé"

Préparation

  • faites tremper 150g de pois chiches depuis la veille dans 2 j d'eau
  • préparez un bouillon de volaille avec des cubes
  • versez les pois et faites cuire (je ne sais pas combien de temps : si quelqu'un pouvait m'informer ?)
  • égouttez, mais conservez le bouillon
  • Dans un blender, versez les pois et mouiller avec le bouillon de cuisson(pas trop au départ)
  • ajoutez 10 cl d'huile de sésame
  • ajoutez le jus d'un demi citron
  • ajoutez 2 gouttes d'huile essentielle de coriandre
  • mixez le tout
  • au besoin, rajoutez du bouillon jusqu'à consistance voulue
  • vérifier l'assaisonnement.

 

Conseil

Personnellement, j'ai rajouté au jus de ma boîte un peu de poudre de fond de volaille pour donner le même goût que ci-dessus.

 

 

Et maintenant : à vos papilles !!!

Voir les commentaires

Rédigé par la tite cuisto !

Publié dans #Cuisine aux huiles essentielles

Repost 0

Publié le 24 Février 2012

parmesan
Le millefeuille peut se décliner de l'entrée au dessert.
 
Les plus patients prennent le temps de l'effeuiller.
Les plus gourmands mordent dedans à pleines dents.
Mais quelque soit votre manière de le manger, il fera monter d'un cran votre plaisir en caressant avec amour vos papilles.
 
Je ne vous donne pas de conseil pour celui-ci, mais sachez qu'il est particulièrement constillant et s'effrite facilement.
C'est un millefeuille au jambon, figues et parmesan

Ingrédientsfigue mini
- 100 g de parmesan fraichement râpé
- 1 c à c de farine
- 8 tranches fines de jambon de pays (Parme)
- 10 figues fraîches
- 2 c à s de miel liquide
- poivre
 
Préparation
  • mélangez le parmesan, la farine et le poivre concassé
  • chauffez une grande poêle antiadhésive
  • déposez un peu de mélange en 3 petits tas séparés
  • étalez finement avec une spatule
  • laissez cuire 1 mn puis retournez
  • prolongez encore d'une mn l'autre face
  • laissez refroidir
  • faites d'autres petites tuiles
  • faites revenir les tranches de jambon 30 s par face dans une poêle bien chaude
  • coupez les en petites lamelles
  • essuyez les figues et coupez en rondelles après avoir retiré le pédoncule
  • montez les millefeuilles directement sur les assiettes
  • intercaler tuiles de parmesan, jambon de Parme, lamelles de figues
  • arrosez d'un filet de miel
  • recommencez et terminez par une tuile au parmesan
  • servez aussitôt accompagné d'une salade de roquette
 
Conseil
Pour que vos tuiles soient réussies, il est très important de déposer vos tas de mélange dans une poêle très chaude, et les étaler très finement.
Et maintenant : à vos papilles !!!

Voir les commentaires

Rédigé par la tite cuisto !

Publié dans #Cuisine italienne

Repost 0

Publié le 23 Février 2012

Architecture 3278
Voilà un moment que je n'étais pas venue vous tenir compagnie.
 
J'étais plongée dans la généalogie, et figurez-vous que je suis même arrivée à remonter jusqu'en 1361. C'est fou ! Je ne fais pas un concours en la matière ; ça c'est trouvé comme ça !
 
Je trouve très impressionnant de ce dire que cet ancêtre, mort en 1361, l'est peut être de la peste puisqu'il y avait une très grosse épidémie cette année là en France.
 
Mais, tout ça ne vous intéresse pas ! N'est-ce pas ?
 
J'ai sous la main une recette de poulet au citron et à la menthe, spécial Italie et plus précisément de Palerme. Ca fait partie de ces recettes glissées dans les bagages au cours de voyages et que l'on se promet de refaire aussitôt à la maison.
 
On connaissait le poulet au citron, mais ici, la menthe apporte une note de fraicheur particulièrement agréable.

Préparation pour 4 persSports & Loisirs 12743
  • mélangez le jus de 5 citrons pressés avec 2 brins de menthe effeuillés et hachés (j'ai mis le contenu d'un sachet d'infusion)
  • ajoutez 1 c à c de curcuma, 1 c à c de graines de cumin et 4 gousses d'ail pressées
  • coupez un beau poulet fermier en morceaux
  • enlevez la peau
  • mettez les dans un plat et versez dessus la marinade
  • placez au réfrigérateur pendant au moins 2 h
  • dans une cocotte, dans de l'huile d'olive, faites revenir un oignon émincé
  • ajoutez le poulet et sa marinade
  • versez de l'eau à mi hauteur
  • salez, poivrez
  • couvrez
  • faitez cuire à feu très doux pendans 30 mn

 

Et maintenant : à vos papilles !!!

Voir les commentaires

Rédigé par la tite cuisto !

Publié dans #Cuisine italienne

Repost 0

Publié le 7 Février 2012

 
 
Dites moi, amis lecteurs, si vous êtes sur cette page, c'est que vous êtes à la recherche d'une idée de recette pour ce soir ?
Oui ?
 
Eh bien ! moi, il m'a pris l'envie de faire des p de t farçies.
 
En fait, j'ai acheté à un producteur passant dans chaque maison, 1 sac de 25 kg de Roseval et 1 sac de 25 kg de Charlotte.
Certaines sont assez énormes, d'où l'idée de les farçir.
 
Mais au lieu de choisir l'éternelle farce à la viande, j'ai opté pour celle aux fromages.
Vu leur taille, pour un soir, une seule p de t, cela suffit !!!
 
Je vous rassure, c'est une pure invention.
Maintenant il y en a peut être qui font à peu près la même chose.
 
Enfin, voilà ma propre préparation.
La photo viendra avec le bon vouloir de mon mari.
image du site tresors-des-régions.com  
 
PREPARATION
  • épluchez de grosses p de t
  • avec un vide pomme, évidez le plus possible l'intérieur de vos légumes
  • cuire dans l'eau salée  les p de terre, ainsi de ce que vous avez sorti de l'intérieur
  • pendant ce temps, mélangez du roquefort avec du mascarpone
  • faites bien griller de tout petits lardons
  • faites blondir un oignon émincé fin
  • coupez fin quelques cerneaux de noix
  • quand tout est prêt, mélangez le tout (la graisse des lardons assouplit alors la farce)
  • remplissez l'intérieur de vos p de t
  • disposez les dans un plat allant au four
  • puisqu'il va vous rester de la farce, étalez la sur les p de t en une bonne couche
  • enfournez et faites cuire jusqu'à ce que le dessus soit bien grillé 

Voir les commentaires

Rédigé par la tite cuisto !

Publié dans #Dais' recettes

Repost 0

Publié le 6 Février 2012

blasonsavoieEt puis, rien que pour vous amis fidèles lecteurs, je vous donne la recette de la tartiflette.
Juste parce que cette tartiflette s'est invitée au repas de midi.
 
J'en ai préparé une avec un reste de p de t que j'avais cuites à l'eau, pour faire hier soir en salade, avec du surimi et des oeufs durs. Je l'ai accompagnée de boudin noir aux oignons.
 
Bien sur, tout le monde, ou à peu près, connait la recette de la tartiflette, mais, à moi aussi, ça me fait plaisir et envie de vous la donner.
Et puis, je pense à vous, ça vous évitera d'aller perdre du temps à chercher ailleurs alors qu'il ne vous reste que quelques minutes pour préparer votre plat avant que vos invités arrivent.

Ingrédients
- p de t
- lardons fumés
- oignons
- crême fraiche
- reblochon entier
- vin blanc
 
 
PréparationReblochon DC t 800
  • si ce n'est pas déjà fait, faites cuire vos p de t à l'eau pendant environ 20 mn
  • si ce n'est déjà fait, épluchez les
  • coupez les en cubes et mettez les dans un plat à four
  • préchauffer le four à 180 °
  • pendant de temps faites revenir les lardons
  • à mi cuisson, ajoutez les oignons hachés
  • lorsqu'ils sont translucides, ajoutez environ 20 cl de vin blanc
  • laissez réduire
  • enfin ajoutez la crême fraiche
  • salez, poivrez
  • versez le tout sur les p de t 
  • mélangez
  • coupez le fromage en lamelles (moi j'aime bien le couper en deux dans le sens de l'épaisseur
  • posez sur les p de t et bien recouvrir
  • pettre au four pendant 30 mn environ

 

Et maintenant : Huuummmm !!! A vos papilles !!!

Voir les commentaires

Rédigé par la tite cuisto !

Publié dans #Dais' recettes

Repost 0