Articles avec #ce que j'ai envie de vous dire ... tag

Publié le 19 Mars 2011

Bonjour à tous,

 

Je suis une fan des huiles essentielles, comme beaucoup de personnes!

C'est pourquoi, j'ai voulu vous faire partager 2 sites, où les précieuses essences sont à l'honneur!

 

Tout d'abord, les huiles essentielles à diffuser ou à cuisiner, ou se soigner:

voici un site qui propose des diffuseurs , brumisateurs et des huiles essentielles, je le trouve sympa car il y a pas mal de choix et les prix sont plutot intéressants:

http://www.energessence.weonea.com 

 

Pour ceux et celles qui rechercheraient des cosmétiques bio qui sont à base d'huiles essentielles, je vous propose aussi de visiter le site de l'esthéticienne qui travaille en collaboration avec Energessence:

http://www.douce-essence.weonea.com

 

Voilà, j'espère que vous trouverez votre bonheur!

 

Petit coup de pouce de Tite Cuisto!

Voir les commentaires

Rédigé par la tite cuisto !

Publié dans #Ce que j'ai envie de vous dire ...

Repost 0

Publié le 3 Janvier 2011

Bonjour à tous et à toutes

 

A tous ceux qui ont pris l'habitude de consulter ce blog et qui attendent des nouvelles recettes ou des nouvelles tout court, veuillez m'excuser pour ces quelques jours d'absence. Vous allez vite comprendre pourquoi.


Chaque année, il est de tradition d'offrir des voeux. Ils sont offerts avec sincérité ou reçus avec plaisir. Pourtant chacun sait que certaines formules ne se réaliseront pas.

Ce fut le cas pour nous cette année encore. A plusieurs reprises je vous ai évoqué mon enfance et quelques anecdotes concernant mes deux soeurs. Or, suite à un cancer fulgurant du foie, ma soeur aînée a eu la très très mauvaise idée de nous quitter le même jour que ma petite soeur il y a quelques années, c'est à dire le 22 décembre pour l'anniversaire de notre maman et d'être enterrée après Noël, pour l'anniversaire de son mari.

 

Imaginez pour nous cette période normalement réservée à la fête !!!

En parallèle, si certaines décisions sont murement réfléchies, d'autres se prennent rapidement. Jusqu'à maintenant maman (91 ans) vivait seule. Or, elle a d'énormes difficultés à se mouvoir. Ce nouveau drame dans sa vie et une distance de 600 km entre nous rendaient les choses impossibles.

 

Comme je reste désormais son seul enfant, mon mari et moi avons pris la décision de la garder dorénavant avec nous. Nos parents ont assez fait pour nous que nous pouvons bien essayer d'adoucir leur fin de vie, surtout lorsque celle-ci est semée d'épreuves !!! Pourquoi s'en débarrasser dans des maisons de retraite ou maisons médicalisées, alors que nos parents nous ont accueillis chez eux, nourris, logés, blanchis, lavés, torchés, éduqués, pendant des années : ce qu'ils ont pu faire pour nous, nous pouvons le faire pour eux !!! C'est ma philosophie !!!

C'est une nouvelle vie pour maman qui a tout perdu (en moins de 8 jours, en plus de sa fille, elle a du laisser sa maison qu'elle n'avait jamais quittée depuis 54 ans, ses amis, ses repères, ses affaires, etc). Mais c'est aussi une nouvelle vie à aménager pour nous qui allons devoir apprendre à assister une personne relativement handicapée physiquement.

 

mincalcolombre2011

 

 



Mais ce n'est pas parce qu'il arrive des drames que la vie s'arrête, surtout pour les autres.


Aussi, je  vous souhaite une bonne année 2011, pleine de projets et de réalisations heureuses abouties.

 

Parmi les cartes de nos amis internautes, j'ai trouvé que celle ci reflétait le mieux mon atmosphère actuelle, et reflétait le mieux des voeux d'amour et de paix pour tous, en particuliers pour les fanatiques, quels qu'ils soient.

 


Bisous pour ceux qui le souhaitent et amitiés pour les autres.

Voir les commentaires

Rédigé par la tite cuisto!

Publié dans #Ce que j'ai envie de vous dire ...

Repost 0

Publié le 17 Décembre 2010

Bonsoir à tous,

 

Je viens d'éteindre la télé après avoir regardé la finale de Koh Lanta.

Les pseudos intellectuels, intolérants, vont dire que c'est une émission nulle et comme toutes les télés réalités, truquée. Ils ont en partie raison car la télévison ne nous montre que ce qu'elle veut bien montrer et fait dire à ses images que ce qu'elle a envie de dire.

Pourtant, personnellement je pense que quel que soit le personnage, quand il est filmé 24 h sur 24, à un moment ou à un autre, il finit par oublier les caméras et se révèle tel qu'il est, avec ses qualités et surtout ses défauts. Encore faut-il que la télé veuille bien nous montrer ces images là, ou au contraire, ne nous montre pas que ces images là.

 

 Moi, ce soir, je voudrais mettre en accent sur un point qui me semble important, sans toutefois vouloir faire dans la morale. Il nous est dit, à grands renforts de publicité, que tous les candidats participent, soit disant, à un jeu.

 

Or quelle est la définition du mot jeu : activité de loisirs d'ordre physique ou bien psychique, soumise à des règles conventionnelles, à laquelle on s'adonne pour se divertir, tirer du plaisir et de l'amusement.

 

Voyons maintenant la définition de concours : ensemble d'épreuves mettant en compétition des candidats pour accéder à des emplois, des marchés, des récompenses ou des avantages publics dont le nombre est fixé à l'avance.

 

Et voyons enfin la définition de stratégie : art de diriger et de coordonner des actions pour atteindre un objectif. Il s'applique alors à tout type d'actions : politiques, économiques, personnelles...

 

Nos producteurs d'émissions devraient reprendre des cours de français.

Ils nomment par exemple "Grand concours des animateurs" une émission qui n'a que le but de nous divertir et nomment "jeux" d'autres émissions où tous les coups sont permis, avec gagnants et récompenses souvent et même très souvent, extraordinaires.

 

De plus, dans le cas de certains programmes, les candidats sont rémunérés et signent des contrats, ce qui fait de leur "jeu" en fait "un emploi".

 

Je vous pose la question : le candidat qui joue des coudes ou d'arguments pour déstabiliser ou éliminer les autres dans le seul but d'arriver à ses fins et gagner ; à ce moment là, joue-t-il  ou concoure-t-il?

 

Or, systématiquement, dans ce que l'on appelle les jeux télévisés de télé réalités, nous entendons dire : c'est le jeu ! Moi, je dis non car il n'y a là rien de divertissant à voir un candidat méritant éliminé à cause du bon vouloir d'un autre qui use et abuse de stratégies qui vont forcément de paire avec trahison. En effet, pour être le seul gagnant, il faut bien, à un moment, trahir ceux qui l'ont aidé à y parvenir.

 

 Mais revenons à Koh Lanta.

 

Claude : personnage émérite, bonne condition physique, travailleur, bel homme sportif (ce qui ne gâte rien auprès de la gente féminine). Il a gagné les 3/4 des épreuves (jamais aucun candidat n'avait fait aussi bien).

Il avait tout pour monter sur le podium, sauf un égo surdimensionné.

Candidat redoutable, a-t-il eu peur d'être éliminé rapidement ? Toujours est-il qu'il a voulu asseoir sa réputation de leader grâce à son charisme et ses stratégies qui tenaient plus à des manigances. Il n'a eu de cesse de courir à la recherche d'amitiés bienfaisantes, vers lesquelles il faisait miroiter le fameux carré gagnant.            

 

La stratégie a bien fonctionné et le voilà choisi pour être le second finaliste.

Mais tel est pris qui croyait prendre. Il arrive un moment où les autres se réveillent, malgré une dernière tentative de Kundé, envouté par cette amitié, dénigrant à qui voulait l'entendre le candidat adverse, tout aussi émérite.

 

Mais la morale est sauve est je suis assez satisfaite : seule "le pauvre" Kundé a donné un vote en sa faveur. Entre l'orgueuil de Claude et le sens du partage de Philippe, les candidats ont fait un choix sensé.

 

Pour terminer, dites moi si j'ai bonne mémoire ? Il me semble que dans la ou les premières émissions, toute stratégie démasquée, toute entente préalable à un vote était sanctionnée.

Je suis sûre du fait, mais était-ce la même émission ???

 

Revenir aux vraies valeurs et aux meilleurs qui gagnent, hélas, aujourd'hui, fait partie de l'utopie.

 

Merci d'avoir eu le courage de me lire.

 

Bonne nuit.

  

 

Voir les commentaires

Rédigé par la tite cuisto!

Publié dans #Ce que j'ai envie de vous dire ...

Repost 0

Publié le 2 Novembre 2010

Bonjour à tous,Polenta-moelleuse-1.jpg

 

Aujourd'hui j'ai envie de vous parler d'Aymeric Pataud, chef gastronomique de l'Ile de la Réunion, que je respecte beaucoup pour son travail.

 

Je suis d'origine  réunionnaise et je suis fière qu'un chef de la Réunion nous épate par son art de cuisiner les huiles essentielles avec tant de talent !!!

 

J'avoue qu'il y a un soupçon de chauvinisme dans tout ça, mais si vous regardez les recettes d'Aymeric PATAUD sur ce blog, vous verrez que c'est un artiste.

 

Voici un extrait de la biographie de son livre, qui l'honore :

 

La cuisine aux huiles essentielles


" Chef cuisinier du restaurant gastronomique "l’Agape" à l’île de la Réunion, Aymeric Pataud est le premier cuisinier au monde à consacrer un ouvrage complet à l’utilisation des huiles essentielles dans la cuisine. À la recherche permanente de créativité et de nouvelles saveurs, il s’est intéressé à la possibilité d’utiliser dans l’art culinaire la plupart des huiles essentielles distillées à la Réunion et dans le monde entier. Désormais, les arômes à la fois subtils et puissants qu’elles développent lui sont indispensables dans la création des plats qu’il propose à la clientèle de son restaurant. Pour ce chef original par sa créativité, une nouvelle forme de cuisine est née"

 

La Réunion est riche en plantes endémiques dont les vertus sont très connues.

Je trouve que ce cuisinier de renom a eut une idée de génie quand il s'est lancé dans ce voyage extraordinaire qu'est la cuisine aux essences merveilleuses que la nature produit.

 

La nature est si généreuse ; et parfois nous avons tendance à l'oublier.

La cuisine est l'un des moyens de nous rapprocher d'elle, d'être en accord avec elle.

Je pense que M.PATAUD s'en est rendu compte et que c'est pour cela qu'il a saisit cette chance, ce bonheur de composer avec ce que nous offre la nature, des saveurs et des parfums d'exception.

 

Je le remercie de nous faire partager son savoir, je lui souhaite d'évoluer sur cette voie et de continuer de nous faire rêver.

 

Voici des livres où vous pourez trouver ses recettes, (j'en ai mis quelques unes sur le blog) :

La cuisine aux huiles essentielles de A. PATAUD

Saveurs métissées de A. PATAUD et  C. TALLIER

Cuisiner avec les huiles essentielles de A. PATAUD et L.MORGAT

 


Voir les commentaires

Rédigé par la tite cuisto!

Publié dans #Ce que j'ai envie de vous dire ...

Repost 0

Publié le 30 Septembre 2010

Bonjour à tous, Personnes 13605

 

Aujourd'hui 30 septembre, nous avons atteint des sommets dans la psychologie.

 

Les 14 candidats restants de notre émission étaient répartis en 2 équipes. Chaque équipe devait concocter un menu, en mer, pour les 280 marins embarqués sur une frégate. Ils devaient alors utiliser des ustensiles dont la taille était inversement proportionnelle à la taille du lieu où ils devaient travailler. 14 dans une cuisine qui est juste un tout petit peu plus grande que celle de votre logement ; vous imaginez ?

 

Moi, j'imagine messieurs CAMDEBORDE et ANTON, avec 30 ans de moins. Je me les représentais aux milieux de ces cuisiniers néophytes. Je me les représentais même aujourd'hui ayant à subir la même épreuve. Personnes 13619

 

Finalement, comme chacun devait s'y attendre, le résultat ne fut pas à la hauteur et les marins ont préféré garder leurs propres cuisiniers. Mais là n'est pas le propos.

 

Revenus sur la terre ferme, nos candidats ont du patienter de longues, longues, longues minutes, le temps que chacun de nos trois membres du jury avec morgue (attitude hautaine et méprisante), déversent leur fiel sur les pauvres innocents. Aigreur, offense, aprêtré, hargne, rabaissement, causticité, calomnie, rudesse des mots savamment choisis pour faire mal : tout y était.

 

Mais aucun terme ne vaudra cette phrase terrible de Frédéric ANTON :

  "dites-vous que si on vous dit tout cela, c'est parce qu'on vous aime".   

  Personnes 68679

Oh, mon Dieu, quelle horreur !!!

 

Ca ne vous dit rien ça ? Moi ça me fait penser à ces parents qui tapent leurs enfants en leur disant que c'est pour leur bien et qu'ils font ça parce qu'ils les aiment.

 

Si cette méthode pour faire grandir et prendre confiance en soi était efficace, cela se saurait depuis longtemps !!!

 

Au fil des émissions de plus en plus de personnes sanglotent : hommes, femmes, tous y passent, y compris ceux qui étaient pourtant jugés cools au début de l'émission ou même les bons, les très bons. Chacun de sent de moins en moins sûr de lui même. Pour arriver à cette candidate qui nétonnerait aucun psy. Au lieu de progresser, elle a regressé dans sa confiance en elle, a regressé dans sa façon de cuisiner, jusqu'à en faire les frais de l'élimination. Quand on sait qu'elle a démissionné de son travail pour participer à l'émission (et ce n'est pas la seule), on ne peut que se poser des questions quant à la qualité et au poids des propos du jury.

 

Sans penser à la guerre des chaînes qui ne m'intéresse absolument pas, je conseillerais toutefois à ces messieurs de jeter un coup d'oeil sur l'émission concurrente mais très peu parallèle de M 6. Les candidats, chacun encouragé et soutenu par un membre du jury, se sont ressourcés, dynamisés et surpassés grâce aux conseilPersonnes 17635s et termes valorisants de leurs "entraineurs". Les chefs étoilés étaient même tellement emballés par leur poulain que quelquefois ils manquaient d'objectivité. Personnes 17649

  Personnes 13595

  Ca, c'est la classe !!!

 

L'émission allant crescendo dans les vomissements de qualificatifs concernant les candidats restants, je vous dis donc : à la semaine prochaine... peut être... !!!

Voir les commentaires

Rédigé par la tite cuisto!

Publié dans #Ce que j'ai envie de vous dire ...

Repost 0

Publié le 16 Septembre 2010

Ah mes amis,

 

Je vous en prie, regardez au moins une fois cette émission.

Si vous voulez apprendre comment on rabaisse les gens, pas besoin de vous engager dans l'armée américaine : regardez ou participez à Master Chef.

 

L'émission nous montre des candidats qui veulent progresser, dont la cuisine est la passion, qui sont créatifs, qui donnent tout pour réussir et qui ont la niaque. A 80 % leurs créations sont de véritables oeuvres d'art.

 

Alors que vous, devant votre poste, vous vous extasiez devant la beauté du résultat, quand leurs plats arrivent devant les chefs   , les candidats sont récompensés par un : "de la cuisine comme ça dans votre resto et je vous prédit 0 client", " ce soir, il n'y a pas un seul plat  qui soit beau et surtout bon". Les derniers commentaires ont même été : "vous devriez, tous les trois, être renvoyés". Puis à un des deux candidats retenus : "J... pour moi, vous n'êtes pas un cuisinier, vous ne valez rien, vous ne savez rien faire...et pourtant à chaque fois vous vous en sortez... mais il y a des limites".

 

Pas de paroles gentilles, pas de paroles d'encouragement (on peut les compter), mais un stress permanent. Un des membres  n'a-t-il pas dit qu'ils étaient là pour le leur apprendre (sous entendu le stress) ! Or, monsieur, que vous appreniez à vos élèves la pression des coups de feu : d'accord, mais comme vous le faites le stress négatif : c'est immoral !

 

Pour les besoins de l'émission une candidate a prétendu que se sont là des critiques constructives pour leur permettre d'évoluer. Oui, en effet, on voit le résultat : d'enthousiastes et d'enjoués, il y a quelques semaines, on ne voit plus que des candidats (femmes, cela peut se comprendre, mais aussi hommes)  pleurer,  garder la tête baissée (comme au coin, dans le temps à l'école quand on avait fait une bêtise), l'esprit vidé et  systématiquement stressés. Je n'ai pas vu un sourire de toute l'émission qui dure environ 3 h !

 

Et si par malheur un candidat est content de lui au moment de faire goûter le contenu de son assiette, alors là, attention comme dans l'armée à laquelle on compare les brigades en cuisine, ON a vite fait de le remettre dans les rangs.

 

Et je voudrais terminer sur une aberration de plus.

 

La semaine dernière un candidat suprêmissime brillant a été renvoyé uniquement parce qu'il était le chef de l' équipe perdante : la raison pour les membres du jury    est que tout chef est responsable des erreurs commises au sein de son groupe.

 

Aujourd'hui le même cas de conscience se reproduit. Suivant le raisonnement précédent, l'équipe perdante vote par 6 voix contre son chef  qu'elle juge responsable, contre 2 pour une autre candidate un peu brouillon. Or, cette fois ci, le jury    a eu une attitude contraire c'est à dire qu'il a sanctionné la candidate sous prétexte que le responsable avait été conscient du problème d'organisation. Or, être conscient ne veut pas dire avoir réagi !

 

Allez comprendre le mystère du cerveau d'un jury !!!  !!!  !!!!  !!!  !!!  !!! !!!  !!!  !!!  !!!

 

A bientôt

Voir les commentaires

Rédigé par Dais

Publié dans #Ce que j'ai envie de vous dire ...

Repost 0

Publié le 9 Septembre 2010

Bonsoir,

 

Ce soir, pas de recette, mais une amère constatation.

 

Je suis addicte aux émissions culinaires qui passent à la télé. Les "côté cuisine", "les escapades de Petitrenaud", "la cuisine de Julie", "petits plats en équilibre", "un dîner presque parfait", "à vos fourcettes ou à vos recettes", "top chef", "fourchettes et sacs à dos", ça me connait.

J'ai débuté avec Catherine Langeais et Raymond Oliver, puis avec son fils Michel Oliver. J'ai poursuivi par les émissions de Maïté, Jean Pierre Coffe, Joël Rebuchon et plus récemment Cyril Lignac. C'est vous dire !!! minnie-en-colere-2009Je prends tout, du moment que cela se mange.

 

Or, ce soir, je viens de quitter TF.1 et son Master Chef. Je suis dégoûtée.

 

Pour qui ce jury se prend-il ?

 

De deux choses l'une :

  • soit l'émission est truquée et le montage est fait de telle sorte que la production passe un message (je n'ai pas compris lequel)
  • soit messieurs Yves Camdeborde, Frédéric Anton et Sébastien Demorand ont un égo surdimensionné et ne se souviennent pas du temps où eux aussi étaient des amateurs.

Ce n'est pas parce qu'un restaurant est étoilé que sa cuisine est obligatoirement la meilleure. 

Quand comprendrons nous que cet art est du domaine du subjectif ? Aucune règle ne définit qu'un plat est bon et qu'un autre est mauvais.

 

Faites manger du beurre rance à un Français : il va aller vômir. Or les Mongols, eux, agrémentent leur thé au beurre rance. Chez nous, on mange la viande "bleue", "saignante", "à point", alors qu'en Chine on l'a fait bouillir dans de l'eau ou de l'huile.

 

Selon l'expression : "Tous les goûts sont dans la nature". Tout jury devrait s'en souvenir. 

 

Dans l'émission Master Chef, chaque candidat prépare ses produits avec passion, générosite, voire créativité pour faire au mieux comme dans tout concours et le stress est présent. Mais alors pour qui se prennent les CHEFS qui réprimandent ce candidat et lui lancent  "c'est mauvais". Un autre jury dont les membres apprécieraient plus ou moins le salé, plus ou moins l'épicé, plus ou moins la viande cuite ou les légumes plus ou moins croquants auraient-il porté le même jugement sur la même recette ?

 

Quand Frédéric Anton dit à une candidate qui, à ce jour, se retrouve quand même dans les 20 premières sur 18 000 postulants : "ça c'est un plat de fainéant", "vous avez un poil grand comme ça dans les mains" en écartant les bras. Cela tient de la goujaterie.

 

Quand Yves Camdeborde crie à qui veut l'entendre "la cuisine, c'est à 99 % de l'instint", "sachez créer", et qu'à la séquence suivante il s'énerve et lance des "je vous ai dit...", "vous n'écoutez pas ce qu'on vous dit", "vous n'en faites qu'à votre tête", j'appelle cela de la contradiction dans ses propos : de quoi déstabiliser les pauvres candidats qui ne doivent plus savoir quelle attitude adopter.

 

Nos deux chefs ont la critique (négative) facile. On peut même dire qu'ils en usent et en abusent avec véhémence. Or, en écoutant leurs propos, les candidats peuvent constater que leurs juges doivent être meilleurs devant leurs fourneaux qu'en langue française. Ceux-ci ccepteraient-ils une remarque concernant leurs nombreuses fautes de liaison, de syntaxe, de conjugaison ou de vocabulaire...? Et pourtant !... En tous cas il n'ont jamais du apprendre le sens des mots humilité pour eux et respect envers les autres,

 

Quant aux "vous êtes lourdingues", "c'est nul", "c'est pas de la cuisine de grands chefs", "j'irai pas mangé dans un restaurant où on sert ça", "c'est pas bon", "il faut être intelligent en cuisine et vous ne l'êtes pas" et autres insanités entendues par des candidats : j'ai honte, surtout quand on sait que certains, n'avaient jamais travaillé les ingrédients proposés et devaient improviser.

 

Je pose la question à ces trois juges : comment peut-on grandir en étant autant rabaissés ?

 

N' a-t-on jamais proposé à notre dandy Sébastien Demorand, à l'égo identique de son sosie Assurancetourix, de se mettre au fourneau lui aussi pour voir ce qu'il sait faire. Côté critique, il me fait penser à ces footballeurs du dimanche, vautrés sur leurs canapés en criant après les joueurs et en refaisant les matchs. Mettez les sur un terrain et on verra le résultat.

 

Mais le summum arrive en fin d'émission. 2 équipes :

  • une équipe de 9 personnes est félicitée pour deux plats apportés, sur 3.
  • L'autre équipe de 10 n'est félicitée que pour un seul. Quelle est l'équipe qui gagne ? Celle qui n'a réussi qu'un plat !!! Pourquoi ? Nul ne saura !!!

 

L'équipe perdante doit voter pour élire 2 candidats dont l'un sera renvoyé par le jury.

Il y a une forte tête, râleur colérique qui a déjà été répêché et un autre candidat qui, à plusieurs reprises, a été cité comme un des meilleurs.

Qui croyez-vous fut éliminé ? Jérôme, le bon de chez bon. Et je vous donne en mille pourquoi ?

 

Il s'est entaillé le doigt sur le couteau du boucher venu montrer la découpe de l'agneau. Cela lui a fait perdre 1/4 d'heure (sur 1 h 30) pour se faire soigner. Pendant ce temps l'équipe est restée à 8. Mais comme Jérôme avait été nommé responsable, personne ne l'a remplacé et le carré d'agneau n'a donc pas cuit assez longtemps. Comble de malheur, il avait laissé un morceau de ficelle dans l'assiette.

 

Pas d'excuse, pas de pardon, pas de circonstance atténuante !!!

A croire que ces messieurs sortis de la cuisse de Jupiter n'ont jamais commis d'erreurs dans leur vie !!!

 

A vous tous mes amis lecteurs, je vais vous donner le même conseil que celui que j'ai donné à mes enfants :

"Ne soyez jamais premiers,

vous ne pourriez que redescendre

ou finir par être dépassé".

Vous comprenez pourquoi, jamais, au grand jamais, je ne participerai à un concours.

 

dessin extrait d'un site gratuit de coloriages

 

Voir les commentaires

Rédigé par Dais

Publié dans #Ce que j'ai envie de vous dire ...

Repost 0