Pâte 4 3 2 1 à crêpes

Publié le 2 Février 2015

dessin Internet
dessin Internet

Voilà, nous sommes le 2 février, jour de la Chandeleur.

D'abord, un petit mot sur cette tradition. Pourquoi cette fête et pourquoi des crêpes ?

La Chandeleur, appelée « Fête de la lumière », honorait chez les celtes l’astre solaire qui fait mûrir les blés.

Dans la Rome antique, des fêtes annuelles de purification (de passage), appelées lupercales, étaient célébrées du 13 au 15 février, à la fin de l’année qui commençait alors le 1er mars. Les hommes parcouraient les rues en agitant des flambeaux.

Il est dit également que l’une des origines de la Chandeleur remonte également aux Parentalia romaines données en l’honneur des morts qui étaient veillés à la chandelle.

Or, l’Eglise cherche depuis longtemps à remplacer ce culte païen. Au Ve siècle, le pape Gélase 1er décide de christianiser ce rite tout ce qu’il y a de plus païen en instituant une fête commémorant un rite hébraïque: celle de la « présentation de Jésus au Temple ». Cette fête rappelle un épisode important de l'Évangile : respectant la coutume juive, Marie et Joseph présentent Jésus au Temple 40 jours après sa naissance, c'est-à-dire qu'il est « offert » à Dieu comme tous les premiers-nés garçons d'une famille.

Célébrée d'abord en Orient, la présentation de Jésus au Temple a été commémorée à Rome à la fin du VIIe siècle. On organisait alors le 2 février une procession à travers la ville avec des chandelles allumées.

Voilà donc pour la date du 2 FEVRIER.

Dans les églises on remplace les torches par des chandelles bénites dont la flamme dégage une lueur rappelant que le Christ est la lumière du monde. Chaque croyant doit récupérer un cierge à l’église et le ramener chez lui en faisant bien attention à le garder allumé afin de protéger le foyer. Les candela ou chandelles étaient conservées allumées autant pour signifier la lumière que pour éloigner le malin, les orages, la mort et les coups du sort... et invoquer les bons augures à veiller sur les semailles d'hiver qui produiront les bonnes moissons de l'été prochain. Cette croyance excessive se mêlera fortement à une sorte de superstition.

Voilà pour le nom de CHANDELEUR.

Pourquoi des crêpes ?

La tradition rapporte que pour récompenser les pèlerins venus à Rome pour la Chandeleur, le pape Gélase leur faisait distribuer des crêpes pour les retaper. Mais on dit aussi que la crêpe, avec sa forme ronde et sa couleur dorée rappelle le Soleil dont c’était le retour après un hiver sombre et froid.

Voilà pour les CRÊPES.

Faire sauter les crêpes
Faire sauter les crêpes

Dans les chapitres 100 et 1 façons de garnir des crêpes salées... ou sucrées, j'ai déjà donné plusieurs manières de préparer la pâte à crêpe.

En voici une autre recette dont les ingrédients sont faciles à retenir de façon mnémotechnique : 4 3 2 1.

La pâte à crêpe n'aura plus de secret pour vous si vous vous savez compter jusqu'à 4.

  1. Dans un saladier vous déposez 1 pincée de sel
  2. Ajouter 2 verres de farine et formez un puits
  3. Cassez 3 œufs battus en omelette
  4. Délayez délicatement 4 verres de liquide (généralement du lait) afin qu'il n'y ait aucun grumeaux

Voilà, votre pâte est prête. Vous n'avez plus qu'à faire les crêpes sans oublier de les faire "sauter".

C'est une coutume nous viendrait de Bretagne où les paysans faisaient sauter la première crêpe avec la main droite tout en tenant une pièce d’or dans la main gauche.

Puis la pièce d’or était empaquetée dans la crêpe et portée en procession jusque dans la chambre parentale. Toute la famille suivait. La crêpe et la pièce étaient alors déposées en haut de l’armoire.

L’année suivante, on récupérait et jetait ce qui restait de la crêpe. La pièce d’or, elle, était donnée au premier pauvre venu.

Si tous ces rites étaient respectés, la famille était assurée d’avoir de l’argent toute l’année.

Voilà pourquoi, aujourd'hui encore, la tradition veut que celui qui retourne sa crêpe avec adresse, sans la laisser tomber à terre ou ne la rattrape toute fripée, aura du bonheur jusqu’à la Chandeleur prochaine.

Rédigé par la tite cuisto !

Repost 0
Commenter cet article