Articles avec #les creations improvisees de tite cuisto ! tag

Publié le 30 Avril 2015

Revenant du marché avec plein de légumes, j’ai entrepris de me lancer dans une invention.

J’ai pensé à la moussaka grecque où les couches légumes et viandes s’alternent.

J’ai donc repris le même principe Et ça m’a donné un plat complètement innovant mais aussi, ce qui est important, délicieux.

Je n’hésiterai pas à recommencer à la première occasion.

Ma moussaka française

Ingrédients :

  •  Reste de pot au feu
  •  Une botte de côtes de bettes
  •  Les fanes de 2 bottes de radis
  • 10 feuilles d’oseille
  • 2 oignons
  • 1 grosse échalote
  • Sel et épices à votre convenance
  • Crème
  • gruyère

 

 

Préparation

  1. Eplucher les côtes de bettes en gardant le vert et supprimer les fils des côtes
  2. Couper en tronçons
  3. Faire cuire dans de l’eau salée jusqu’à ce qu’un couteau pénètre facilement dans le légume
  4. Egoutter longuement pour enlever le plus d’eau.
  5. Déposer en une première couche dans un plat à gratin
  6. Retirer le gras et les os pour ne garder que le maigre du pot au feu
  7. Hacher ce reste de viande avec un oignon, de l’ail et une grosse échalote
  8. Disposer cette farce en une nouvelle couche sur les côtes de bettes
  9. Couper les radis pour ne garder que les fanes
  10. Laver à grande eau les fanes, les feuilles de côtes de bettes et l’oseille.
  11. Après avoir égoutté mais non sécher, faites revenir toutes cette verdure, ensemble, dans une sauteuse. La quantité va énormément réduire
  12. Passer au mixer avec l’eau restée au fond de la sauteuse
  13. Ajouter un gros oignon
  14. Saler, poivrer et assaisonner à votre goût (j’ai mis de l’assaisonnement à boulettes de viande)
  15. Tout en continuant à miser, ajouter 20 cl de crème fraiche jusqu’à la consistance d’un coulis. N’hésitez pas à ajouter un peu de soupe de pot au feu pour liquéfier un peu plus le coulis d’herbe.
  16. Verser dans le plat à gratin pour monter une troisième couche.
  17. Parsemer d'une belle épaisseur de gruyère râpé.
  18. Mettre à four chaud (200°) pendant 30 mn
  19. Servir chaud.
Ma moussaka françaiseMa moussaka française

Voir les commentaires

Rédigé par la tite cuisto !

Publié dans #Les créations improvisées de Tite cuisto !

Repost 0

Publié le 5 Juin 2014

L'asperge des bois... Vous connaissez ?

Moi non !

Sans faire de la pub pour ce magasin, j'ai trouvé ça à "Grand frais". Et comme tout ce qui est inconnu m'intéresse, j'en ai acheté une botte. Bon, d'accord, comme c'est moins commun, c'est un peu cher... Mais une fois de temps en temps...

 

Donc

L'ornithogale des Pyrennées plus communément appelée asperge des bois ou encore aspergette, est une vivace. N'allez pas chercher sur Internet, je me charge de vous transcrirei ce qu'en dit Wikipédia ; "c'est une plante bulbeuse, aux feuilles linéaires qui disparaissent pratiquement à la floraison en laissant une hampe florale d'assez grande taille (30 à 60 cm), au sommet de laquelle, au départ, une cinquantaine de boutons floraux sont organisés en épi. Au fur et à mesure de l'éclosion, qui commence par la base, chaque fleur en sépanouissant développe un pétiole qui fait évoluer cet épi en grappe grêle.

On la rencontre dans les prairies, les talus et les bois clairs, jusqu'à 1200 m d'altitude.

Les jeunes pousses sont comestibles d'où les noms "asperges des bois" ou "aspergette qui lui sont donnés dans certaines régions.

asperges-des-bois.jpg

Voici comment j'ai accommodé mes aspergettes (pour 2 p).

  • après avoir coupé le bout de la tige, j'ai fait cuire pendant environ 5 mn ma botte de 200 g d'aspergettes dans de l'eau frémissante,
  • dans cette eau, j'ai ajouté 2 oeufs pour les cuire mollet
  • j'ai égoutté et rafraichi le tout
  • dans un saladier, j'ai mélangé les aspergettes avec 12 olives noires à la grecque, 1 tomate coupée en quartiers
  • j'ai laissé, pour l'instant, les oeufs entiers pour que le jaune puisse s'écouler au moment de la coupe pendant le repas.
  • j'ai assaisonné avec du vinaigre de cidre et de l'huile combava.

combava

 

Cette huile, je ne peux plus m'en passer.

Il suffit de mettre des zestes de combava, hachés fins, dans un litre d'huile de tournesol ou d'arachides. J'ai laissé la pulpe qui ne se mange pas, à l'air libre, pour embaumer ma salle. Après un mois, il y a encore quelques effluves quand on touche les fruits.

Laisser macérer pendant quelques temps (à votre convenance) en remuant régulièrement la bouteille pour que le mélange se fasse bien.

Essayez, comme moi, et forcément vous l'adopterez.

 

 

Et maintenant : A VOS PAPILLES !

Voir les commentaires

Rédigé par la tite cuisto !

Publié dans #Les créations improvisées de Tite cuisto !

Repost 0

Publié le 11 Mars 2012

Voici comment, hier, j'ai régalée ma famille, et me suis fait plaisir. 

Je suis partie de cuisses de canards et mon idée a vagabondée.

Ce qu'il y a de sûr, c'est que je ne voulais pas les confire.

De plus il me fallait de la sauce car j'avais une demande de pâtes pour le menu du jour et des pâtes sans sauces, ça n'a pas de goût !!! 

 

Enfin !!! Euh !!! c'est mon avis !!! 

 

Donc, pour innover, j'ai commencé par faire colorer le canard, d'abord du côté peau, comme pour les magrets.

Cela permet à la graisse de s'écouler lentement.

 

Inconditionnelle des oignons, j'ai ajouté dans cette graisse bien gouteuse un oignon émincé fin.

 

Puis j'ai hésité entre donner à mon plat un goût aux senteurs asiatiques, maghrébines, ou exotiques.

Autre idée :  associer des épices commençant par la même lettre. le C se prêtre bien à cet exercice : curcuma, cumin, cannelle, coriandre, citronnelle, carvi ou curry.

 

  Finalement j'ai fait un mélange et ajouté un trait de vinaigre balsamique au miel pour le côté acide, plus du miel pour le côté sucré, une bonne c à s de cumin, une autre de coriandre, une autre de gingembre et un soupçon de macis pour les épices.

 

Adepte des sauces qui donnent du relief aux plats, j'ai choisi de faire cuire mes cuisses de canards dans un bouillon.

 

Pour le fun, j'ai coupé 12 abricots secs en petits morceaux pour leur permettre de fondre dans la sauce. 

 

Je n'ai même pas salé, le bouillon l'étant assez.

 

J'ai cuit le tout à couvert jusqu'à ce que la lame de mon couteau rentre facilement dans la viande.

Chut !, je ne dites pas, il parait qu'il je faut jamais faire cela car ça fait sortir de sang et rend la viande moins "bonne". Mais  qui n'a pas désobéi un jour dans sa vie ??? !!! ...

 

Finalement ma sauce a bien réduit et est devenue crémeuse. Or, comme il en restait pas beaucoup, j'ai ajouté juste avant de servir une demi brique de crème légère.

 

Et voilà, un vrai régal !!!  

 

A vous maintenant : faites valser vos papilles !!! 

 

la photo est prise, il faut juste l'installer...

Voir les commentaires

Rédigé par la tite cuisto !

Publié dans #Les créations improvisées de Tite cuisto !

Repost 0

Publié le 4 Février 2011

Bonsoir à tous,

 

Voulez-vous savoir ce que j'ai cuisiné pour le repas de ce soir ?

Un invention, comme souvent !!!

 

Ce matin, j'ai découvert au rayon frais de mon supermarché, une barquette de lardons de canard fumés (sans faire de publicité, mais pour ceux qui, comme moi, ne connaissais pas auparavant ce produit, il s'agit de la marque "Le Gaulois").

Cela m'a donné l'idée de faire une quiche avec ce genre de lardon.

 

Vous avez l'habitude, vous savez donc que je ne réussis pas les pâtes à tarte. Donc inutile de vous dire que j'ai acheté un paquet qu'il n'y a plus qu'à ouvrir puis à en dérouler la pâte.Reblochon DC t 800

  •  J'ai fait cuire ma pâte à blanc (j'ai déposé du gros sel sur une feuille d'aluminium, pour éviter qu'elle lève
  • Pendant ce temps j'ai fait grillé mes lardons fumés de canard 
  • J'ai découpé un demi reblochon en petits morceaux que j'ai fait fondre avec le contenu d'une briquette de crème allégée (il faut bien cela entre les lardons et le fromage)
  • Une fois l'ensemble bien fondu et une crème homogène, j'ai ajouté deux oeufs battus en omelette
  • Le tout versé sur les lardons disposés sur le fond de tarte cuit
  • Ne pas saler, mais épicer à votre convenance.
  • cuire comme n'importe quelle quiche.

 

Résultat :

Après un "qu'est-ce que c'est ? Ca n'a pas le goût habituel d'une quiche !", j'ai eu droit à un "C'est super bon, tu pourras recommencer !"

Alors, puisque c'est bon, je vous confie ma recette.

 

P.S. : pour la photo... attendez qu'elle soit installée dans l'ordi...

 

 

Et maintenant : à vos papilles...

Voir les commentaires

Rédigé par la tite cuisto !

Publié dans #Les créations improvisées de Tite cuisto !

Repost 0

Publié le 17 Octobre 2010

Bonjour à tous,

 

Voici une petite entrée sympa à proposer à vos invités.

Certains le mangeront même en accompagnement d'une bonne viande grillée!

 

INGREDIENTS : 4 à  6 pers.

tomates.jpg

6 grosses tomates

3 gousses d'ail hachées

1 oignon haché

persil ciselé

basilic ciselé

125 gr de beurre mou

125 gr de parmesan rapé

2 cuil. à soupe de sucre

2 cuil. à soupe d'huile d'olive

sel, poivre

piment d'Espelette

 

 

PREPARATION :

 

Préchauffer le four à 180°C.

 

Sauce tomates :

-  faire cuire les tomates coupées en dés dans une poêle additionnée d'huile d'olive.

- Ajouter l'ail, l'oignon et le piment d'Espelette, saler, poivrer.

- Faire réduire, mettre le sucre pour casser l'acidité des tomates et les faire caraméliser.

 

Crumble :

- Mélanger la farine avec le beurre et le parmesan.

- Mettre la moitié des herbes.

- Pétrir en frottant vos mains afin de faire une chapelure grossière.

 

- Une fois la sauce tomate bien réduite, mélanger avec le reste des herbes,

- garnir des fonds de ramequins assez larges,

- parsemer de crumble.

 

Enfourner pendant 20 min environ, jusqu'à ce que le crumble soit doré.

 

Servir chaud.

 

bon appétit !!!

Voir les commentaires

Rédigé par la tite cuisto!

Publié dans #Les créations improvisées de Tite cuisto !

Repost 0

Publié le 17 Octobre 2010

Bonjour à tous,

 

Quand j'étais petite j'adorai regarder le dessin animé super romantique de La Belle et le Clochard .

Et je me souviens d'un passage où, le clochard emmène sa belle derrière un resto italien, afin de déguster des pâtes garnies de boulettes de viande.

C'est là où le célébre bisou a lieu : ils aspirent chacun une pâte qui finalement se retrouve être celle de l'autre, et smac!!!

Mais ce plat de pâte avait l'air délicieux, alors je me suis dit pourquoi ne pas faire ce plat.

 

Et voilà ce que ça donne !

 

INGREDIENTS: 4 pers.

 

500 gr de boeuf haché

1 saucisse de porc ou un peu de chair de porc hachée (facultatif)

1 oignon haché grossièrement

1 poignée de chapelure ou du pain rassi trempé dans un peu de lait (bien le presser avant de l'utiliser)

5 gousses d'ail hachées

1 oeuf

herbes au choix (faire un mélange, ça sera meilleur !) : origan, thym, persil, estragon, basilic...

épices au choix : paprika, muscade, coriandre en poudre...

huile neutre

sel, poivre

 

 

PREPARATION :

 

Mélanger la viande avec la chair de la saucisse.

Puis y mettre l'oignon, l'ail, sel, poivre, les herbes finement ciselées et les épices.

Malaxer la viande, ajouter la chapelure avec l'oeuf et bien mélanger.

 

Faire des boulettes avec cette préparation.

 

Faire chauffer de l'huile dans une poêl, et faire cuire les boulettes jusqu'à ce qu'elles soient dorées. Vous pouvez aussi les faire au four ; cependant elles risquent d'être un peu sèches.

 

Servir accompagné de pâtes (spaghetti, tagliatelle) et une sauce tomate. Si vous le désirez,  vous pouvez enrober les boulettes avec cette sauce et ensuite les servir sur un plat de pâtes façon "belle et le clochard".

spaghetti-belle-clochard.jpg

Bon appétit !!!

 

Nota Bene : Petite astuce, ce que je m'amuse à faire parfois ce sont plusieurs boulettes aux goûts différents, par exemple une avec de l'estragon, l'autre au basilic, etc...Cela peut faire une bonne surprise à chaque bouchée, et mêle différentes saveurs.

A bientôt !

 

Voir les commentaires

Rédigé par la tite cuisto!

Publié dans #Les créations improvisées de Tite cuisto !

Repost 0

Publié le 11 Octobre 2010

Bonjour à tous,

 

Aujourd'hui j'ai préparé une de mes improvisations qui était d'inspiration chinoise. Ainsi j'ai mis cette recette sous l'intitulé "porc anisé aux oignons" dans la catégorie : cuisine chinoise.

 

Cependant étant aussi une improvisation de ma part, je l'ai mise en variante dans mes créations improvisées de tite cuisto !

 

J'ai donc transformé ce plat en nouilles sautées !

 

Pour vous éviter, une manipulation informatique, je vais renoter ici la recette du porc anisé aux oignons.

Et biensur, je vous explique comment le transformer en nouilles sautées :

 

INGREDIENTS : 4 pers DSC04524-copie-1.JPG

 

350 gr de porc maigre

1 gros oignon

4 gousses d'ail

un morceau de gingembre frais

1 clou de girofle

4 pétales de badiane

1 piment (facultatif)

4 cuil.à café de sauce de soja + 2 cuil.à soupe

eau

1 + 1/2 cuil. à café de maïzena

sel, poivre

huile neutre

 

nouilles chinoises

2 cuil. à café de sauce de soja

 

 

PREPARATION :

 

Faire cuire vos nouilles chinoises, une fois cuites les égoutter, et les passer sous l'eau froide. Reserver. 

 

Couper l'oignon en 8 et séparer les couches.

 

Piler l'ail, le gingembre, le clou de girofle, la badiane et le piment, jusqu'à tout réduire en bouillie.

 

Couper le porc en tranches fines. Dans un bol, mélanger avec les épices et 4 cuil. à café de soja, laisser macérer 15 minutes.

 

Mettre de l'huile à chauffer dans un wok et faire saisir le porc à feu vif. Ne pas cesser de tourner.

 

Ajouter l'oignon, le laisser cuire, mais de manière à ce qu'il reste croquant. Tourner régulièrement.

 

Diluer la maïzena dans un peu d'eau et verser sur la viande, ajouter le reste de sauce soja, tourner jusqu'à ce que le mélange épaississe.

 

Assaisonner.

 

Mettre alors les nouilles dans le wok, et bien remuer. Mouiller avec la sauce de soja.

 

Les nouilles doivent être bien impréniées de sauce.

 

DSC04527.JPG

Bon appétit !!!

Voir les commentaires

Rédigé par la tite cuisto!

Publié dans #Les créations improvisées de Tite cuisto !

Repost 0

Publié le 14 Septembre 2010

Bonjour à tous,

 

Il m'arrive trés souvent de faire des petites improvisations, du genre, j'ai du riz, des haricots de la mer, des poivrons, des saucisses...Eh bien je vais faire un riz sauté aux haricots de la mer, et comme certains à la maison sont plutot rétissants à l'idée d'en manger je vais faire la même version en changeant cet ingrédient, ce qui donne le riz sauté aux poivrons rouges!

 

Et au final , vous savez quoi ? Même les haricots de la mer, avec cette préparation, ont été mangés !!!

 

DSC04484.JPG

DSC04485

 

 

D'ailleurs, savez vous ce que sont les haricots de la mer ?

 

Ce sont des algues vertes de la mer, des Himanthalia elonga, que l'on trouve en Bretagne, (il ne faut pas les confondre avec les salicornes !!!) qui ressemblent étrangement au haricots verts, et généralement se cuisinent comme ceux-ci, par exemple dans de l'huile d'olive cuits à la poèle avec une persillade.

C'est Dais, que j'ai invitée sur mon blog à mettre ses recettes (dans la catégorie "Dais' recettes") qui m'a fait découvrir cet ingrédient, lors de notre séjour en Bretagne. J'en ai ramené en bocaux. Voici une de mes façons de les cuisiner:

 

 

haricot mer

 

RIZ SAUTE:      pour 4 personnes les 2 plats compris

 

INGREDIENTS:

 

aux haricots de la mer:  un bocal de Himanthalia elonga de 200gr égouttés

OU

aux poivrons rouge: 2 poivrons rouges

 

Riz blanc cuit à la vapeur (environ 4 timballes de riz pour 5 d'eau)

5 saucisses de porc

5 cuil. à soupe de sauce de soja

4 gousses d'ail

1 clou de girofle

1 morceau de gingembre (1,5 cm2 environ)

1 piment oiseau (facultatif)

sel,poivre en grain

1 gros oignon

huile neutre


PREPARATION:

 

Préparer le riz à la vapeur si vous avez un cuiseur à riz, ou sinon le faire cuire à la casserole. Réserver.

 

Vider et couper en lamelles les poivrons rouges -OU- Egoutter les haricots de la mer.


Couper les saucisses en rondelles et les faire un peu macérer dans  2 cuil. à soupe de sauce de soja.

Si vos saucisses ont tendance à être salées, n'hésitez pas à les faire bouillir avant de les préparer ; cela évitera que votre plat ne soit trop salé, surtout si vous avez choisi la version haricots de la mer.

 

Emincer grossièrement l'oignon.

 

Piler l'ail, les grains de poivre, le clou de girofle, le gingembre et le piment. Si vous n'avez pas de pilon, vous pouvez mixer le tout.

 

Faire chauffer de l'huile au fond d'un wok, ou d'une marmite. Y mettre les saucisses. Les faire bien saisir.

Une fois les saucisses cuites, ajouter le mélange pilé. Bien mélanger, ne pas saisir trés longtemps.

 

Mettre les haricots de la mer et les faire bien griller -OU- Mettre les lamelles de poivrons rouges. Ne pas trop les faire cuire, elles doivent être cuites mais rester croquantes !

 

Mettre alors l'oignon de manière à ce qu'il soit comme les poivrons, croquants.(Toutefois si vous n'aimez pas les oignons croquants, vous pouvez les mettre lors de l'ajout du mélange ail, gingembre...)

 

Une fois le plat prêt, vous pouvez alors ajouter le riz, mélanger bien, mouiller avec le reste de sauce de soja, faites sauter le tout pour que ça n'accroche pas.

 

Voilà, j'espère que cette improvisation vous plaira, n'hésitez pas à me dire ce que vous en pensez !!!

 

DSC04486.JPG

BON APPETIT !!!


 


Voir les commentaires

Rédigé par la tite cuisto!

Publié dans #Les créations improvisées de Tite cuisto !

Repost 0