Publié le 28 Février 2014

Bonjour les amis,

Aujourd'hui c'est la journée sans Facebook, ce qui me donne un peu plus de temps.

Ce temps gagné, je vais vous le consacrer après être allée préparer pour ce soir une recette de ma pure invention... comme il m'arrive souvent.

Même si, personnellement, je n'aime pas la bière, cuite dans un plat, elle passe mieux, et là j'ai essayé de faire en sorte que l'amertume soit un peu cachée par l'ajout de miel.

Voici donc mon pain.

                                            bieres

 

Ingrédients

  • 25 cl de bière en bouteille
  • + 3 à 5 cl d'eau ou de lait
  • 2 c à s d'huile (olive pour moi)
  • 2 c à c de sel
  • 3 c à c bien remplies de miel
  • 350 g de farine normale
  • 150 g de farine de pois chiche
  • 1,5 sachet de levure de boulanger
  • 150 g de fuits secs et dés de jambon

 

Préparation

  1. Il faut que tous les ingrédients soient à température ambiante. Alors sortez votre bière et décapsulez là environ 1 h avant de commencer votre recette
  2. Mettez dans la cuve de la machine à pain tous les ingrédients, dans l'ordre donné ci-dessus
  3. Programmez votre machine en sélectionnant dans votre menu le programme NORMAL (en général le 1)
  4. Pensez au poids, au mode de cuisson, à la minuterie, pour qu'il soit encore chaud quand vous le dégusterez
  5. Vous n'avez plus qu'à appuyer sur le bouton de démarrage et votre machine fait le reste.... Toutefois......
  6. Au bip sonore : rajoutez
    • 40 g de raisins secs
    • 40 g de pruneaux coupés en deux
    • 20 g de cerneaux de noix hachées grossièrement
    • 50 g de cubes de jambon blanc
  7. Si vous laissez reposer votre pain au moins 1/2 h avant de le déguster, il n'en sera que meilleur... et encore assez chaud pour être accompagné par une salade de roquette... elle aussi un peu amère.

 

 

A vous maintenant !

Voir les commentaires

Rédigé par la tite cuisto !

Publié dans #M.A.P.

Repost 0

Publié le 17 Février 2014

Petit retour en arrière : pendant toute ma jeunesse j'ai vu mon papa tuer les lapins que ma grand mère élevait.

Il leur faisait le fameux coup du lapin. Puis il faisait dégouliner le sang dans un bol en verre transparent dans lequel je n'ai jamais plus rien voulu boire. Et enfin il déshabillait la pauvre bête en lui retournant la peau comme nous les femmes on retire une robe.

Dégoutant n'est-ce pas ?

 

Ainsi vous comprendrez que pendant 40 ans j'ai eu une certaine répulsion à toucher de la viande de lapin et donc à la cuisiner.

Mais des amis sont venus passer le weekend à la maison. Or, en allant faire mes courses et en cherchant des idées de viandes pour mes invités, je suis tombée (sans me faire mal) sur une barquette ne contenant que des râbles... bien beaux, bien maigres... qui n'avaient pas l'allure de bugs bunny.

Bon, c'est décidé, pour la première fois je vais cuisiner du lapin et bien m'en a pris car nos amis ont emporté la recette tant ils se sont régalés. Alors, il n'y a pas de raison que je ne vous en fasse pas profiter.

Vacances et Occasions Spéciales 4263

Ingrédients pour 4 personnes

  • 8 râbles
  • 1 verre de vin blanc sec
  • 1 verre de bouillon
  • 2 gros oignons
  • 2 grosses têtes d'ail
  • 1 bouquet garni
  • beurre ou margarine
  • une briquette de crème
  • sel, poivre

 

Préparation

Assaisonnez les morceaux de lapin avec le sel et le poivre.

Faites chauffer le beurre dans une cocotte.

Faites revenir (griller) les morceaux de lapin sur toutes les faces.

Hachez finement les oignons.

Les ajouter dans la cocotte et laissez compoter sans trop de couleur.

Ajoutez alors le vin blanc et poursuivez la cuisson jusqu'à une réduction presque totale du vin.

Versez un verre de bouillon et ajouter le bouquet garni.

Fermez la cocotte et laisser mijoter à feu doux pendant environ une heure.

 

Pendant ce temps, séparez les gousses d'ail.

Les mettre dans une casserole.

Couvrez d'eau, amenez à ébullition et laissez frémir environ 10 mn.

Pelez facilement l'ail en appuyant sur les gousses.

Récupérez la pulpe, écrasez la en purée et mélangez la à la crème fraiche.

 

5 mn avant de manger, ajoutez cette purée d'ail dans la cocotte.

Bien mélanger et terminez la cuisson doucement pendant environ 5 mn.

 

A servir bien chaud.

Moi j'ai accompagné ces râbles de lapin avec un plat de crozets et carottes au four.

 

 

Conseil : n'ayez pas peur sur la quantité d'ail. En réalité, le goût est subtil et discret. Et je ne sais pas si c'est parce que j'ai enlevé le germe de chaque gousse... mais il n'y a eu aucun relent en bouche.

 

Et maintenant : BON APPETIT

 

Voir les commentaires

Rédigé par la tite cuisto !

Publié dans #Dais' recettes

Repost 0

Publié le 2 Février 2014

Bonjour,

Aujourd'hui, j'ai préparé un festin digne d'un restaurant étoilé.

En entrée, oeufs mollets sur une duxelle de champignons, sauce au foie gras

En plat : aile de raie, sauce à l'échalote, accompagné d'un gratin de potimarron.

En dessert : mon nouveau cake aux graines de pavot et à la rose : sublime de chez excellentissime. Je l'ai accompagné d'une compote de poires.

Comme je vous ai déjà donné la recette des oeufs (tout au moins je crois) et du cake,... il ne me reste plus qu'à vous donner celle de l'aile de raie, sauce à l'échalote.

                                                              2013 08 E Brest Océanopolis (169)

PREPARATION 

  1. Préparez un court bouillon.
  2. Lorsqu'il bout, plonger les morceaux d'aile de raie et faites frémir pendant 10 à 12 mn.
  3. Pendant ce temps, épluchez et hachez deux grosses échalotes.
  4. Dans une casserole, versez 12 cl de vinaigre. Faites chauffer et légèrement réduire.
  5. Ajouter les échalotes, une brique de crème fraiche et deux sucres pour enlever l'acidité du vinaigre. Poursuivez la cuisson sans faire bouillir, la crème risquerait de tourner
  6. 10 mn plus tard, votre sauce est prête et votre aile de raie a également fini de cuire.
  7. Retirer délicatement la peau et le cartilage, si vous le pouvez.
  8. Mettre la raie dans une assiette. Recouvrez de sauce.
  9. Accompagner d'une purée de potimarron en gratin.

 


Voir les commentaires

Rédigé par la tite cuisto !

Publié dans #Dais' recettes

Repost 0