soupe à la moutarde

Publié le 19 Novembre 2010

Photo personnelle (dauphin de Charles VIII - chateau de Langeais)

2010 09 05 Langeais Chateau (26)

 

Bonjour, bonjour,

 

Encore une recette de soupe qui ne me parait pas mauvaise.

 

C'est une très vieille recette puisqu'elle a été écrite par Guillaume TIREL (1310-1395), dit Taillevent dans son ouvrage intitulé "le viandier de Taillevent". C'est le livre de recettes, de référence, de ce célèbre cuisinier de plusieurs rois.

 

Les recettes du "viandier de Taillevent"  sont réservées à des familles d'aristocrates ou de bourgeois, seules à pouvoir se payer des aliments comme les épices, denrées extrêmement chères et prestigieuses, puisqu’elles venaient de très loin. Le peuple, quant à lui, se nourrissait avant tout de pain, de racines, et de légumes.

 

Il faut ici prendre le mot "viande" dans son sens latin "vivenda" qui veut dire aliment en général.

Au Moyen Age, lorsque l'on voulait parler de viande, on employait le mot "char" (chair).

 

La première recette est écrite dans le français de l’époque et la seconde a été reformulée en utilisant notre langage actuel.

 

 

Soupe en moustarde.

Prennés des oeufs pochiés en huille tous entiers sans esquaille puis prennés d'icelle huille du vin de l'eau des oingnons fris en huille boullés tout ensemble prennés leches de pain halé sur le gril puis en faites morsiaux quarrés et metés boullir aveques puis hastés vostre boullon et ressuiés vostre soupe puis la verssés en un plat puis de la moustarde dedans vostre boullon et la boullir puis metés vos souppes en vos escuelles et metés dessus.

 

 

Soupe à la moutarde.

Prenez des œufs. Pochez[-les] dans de l'huile tout entiers sans la coquille. Puis prenez de cette huile, du vin, de l'eau, des oignons frits dans l'huile. Faites bouillir tout ensemble. Prenez des tranches de pain grillé sur le gril. Puis faites-en des morceaux carrés. Faites bouillir avec. Puis ôtez votre bouillon. Égouttez votre soupe. Puis versez-la dans un plat. Puis de la moutarde dans votre bouillon. La bouillir. Puis mettez vos soupes dans vos écuelles. Versez dessus.

 

 

Ca ressemble à ce qu'on appelle chez moi une trempée, c'est à dire une soupe à l'oignon que l'on ne fait pas gratiner au four. Avec la moutarde, ça ne doit pas être mauvais. C'est promis, je vais essayer.

 

 

Rédigé par la tite cuisto!

Publié dans #Cuisine médiévale

Repost 0
Commenter cet article